LE grand ma­ni­tou

Vanity Fair (France) - - Vanity Fair -

La vraie star du fes­ti­val, c’est lui. Si les ca­mé­ras ne s’at­tardent guère sur son vi­sage au som­met des marches, le ma­ga­zine amé­ri­cain Va­rie­ty, très lu à Hol­ly­wood, lui a consa­cré sa cou­ver­ture sous le titre « Cannes man ». À 55 ans, le dé­lé­gué gé­né­ral du « plus grand fes­ti­val au monde » – se­lon ses propres mots – a l’in­fi­nie res­pon­sa­bi­li­té d’éta­blir la sé­lec­tion of­fi­cielle par­mi les 1 800 films can­di­dats. « Je dois en voir entre 600 et 800 par an, confie-t-il. À la fin, j’ai les yeux qui piquent. » An­non­cé sur le dé­part en fé­vrier (la presse le di­sait prêt à cé­der aux si­rènes de Ca­nal +), cet an­cien pro­fes­seur de ju­do s’ap­prête à vivre son dix-sep­tième fes­ti­val au cô­té de George Miller (le réa­li­sa­teur aus­tra­lien de Mad Max), pré­sident du ju­ry 2016. « Chaque film pré­sen­té a l’as­su­rance d’être ven­du dans 30 pays », rap­pelle-t-il, pas tout à fait prêt à re­non­cer à une telle in­fluence. �

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.