Le tri­bun

Vanity Fair (France) - - Vanity Fair -

on au­ra de co­mé­dien ci­toyen a tra­ver­sé l’At­lan­tique : le Me­tro­graph, nou­velle salle d’art et d’es­sai en vogue à New York, lui a consa­cré une ré­tros­pec­tive in­ti­tu­lée « Por­trait d’un ac­teur en­ga­gé ». À chaque ap­pa­ri­tion, il dé­tourne le jeu pro­mo­tion­nel en tri­bune po­li­tique. De Wel­come (2009), consa­cré au des­tin d’un sans-pa­piers, à Pa­ter (2011) où il in­car­nait un pre­mier mi­nistre dé­ter­mi­né à ré­duire les in­éga­li­tés, ses prises de po­si­tion ne laissent pas in­sen­sible. Lors de la sor­tie des Che­va­liers blancs, fin jan­vier, il a fus­ti­gé les exi­lés fis­caux et dé­plo­ré la ty­ran­nie de la com­mu­ni­ca­tion en po­li­tique. Son per­son­nage de chô­meur dans La Loi du mar­ché de Sté­phane Bri­zé – le long-mé­trage le plus ren­table de l’an­née d’après les cal­culs du men­suel Le Film fran­çais – lui a va­lu, à 56 ans, les pre­mières ré­com­penses de sa car­rière : le prix d’in­ter­pré­ta­tion à Cannes en 2015 et le Cé­sar du meilleur ac­teur en 2016. Sa voix porte et rap­porte. �

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.