Kier­nan ship­ka

De l’éveil à l’en­vol

Vanity Fair (France) - - Vanity Fair - Clé­lia co­hen

C’est une chose que seules les sé­ries té- lé­vi­sées savent rendre pal­pable : à tra- vers l’évo­lu­tion de per­son­nages ché­ris que l’on ac­com­pagne sur plu­sieurs an- nées (par­fois une dé­cen­nie ou plus !), c’est notre propre vieillis­se­ment que l’on éprouve. Avec la pré­sence d’un en­fant à l’écran, c’est en­core plus fé­roce, plus émou­vant aus­si. Ce fut le cas au cours des sept sai­sons mé­lan­co- liques et sans conces­sions que du­rèrent Mad Men : on y dé­cou­vrit la jeune co­mé­dienne Kier­nan Ship­ka sous les traits de Sal­ly, fille du ta­ci­turne hé­ros Don Dra­per, en pe­tite sou­ris de 7 ans, haute comme trois pommes. On la quit­ta à près de 16 ans, grave et re­belle. Mat­thew Wei­ner, le créa­teur de Mad Men, a dé­cou­vert la fillette au cours d’une au­di- tion où elle l’a im­pres­sion­né, « sa­chant par- fai­te­ment son texte à un âge où on ne re- tient même pas un nu­mé­ro de té­lé­phone ! » s’at­ten­dris­sait-il dans The New York Times. Elle res­te­ra la pe­tite pro­té­gée de ce père de quatre gar­çons, qui a trou­vé en elle une fille rê­vée : quel père ne rê­ve­rait de dic­ter l’exis­tence de sa fille au point de lui écrire ses dia­logues ? Il re­gret­te­ra sim­ple­ment, au cré­pus­cule de Mad Men, qu’elle ait per­du en route ce lé­ger zo­zo­te­ment qui l’avait fait cra­quer au mo­ment de leur ren­contre. Lorsque cette pho­to a été prise à New York en no­vembre 2015, lors du dî­ner de ga­la an­nuel du mu­sée Gug­gen­heim or­ga- ni­sé sous l’égide de Dior, tous les re­gards se sont ar­rê­tés sur Kier­nan Ship­ka tan­dis qu’elle ar­pen­tait les al­lées, al­tière, vê­tue d’une longue den­telle va­nille de la mai­son de l’ave­nue Mon­taigne. Dé­bar­ras­sée des te­nues à car­reaux de col­lé­gienne et des éter- nels cols Clau­dine de son per­son­nage, la de­moi­selle pa­rais­sait plus grande en­core, presque adulte. Et alors que l’as­sis­tance me- sur­ait le temps per­du, miss Ship­ka rê­vait sans doute aux rôles qui l’at­tendent et à la vie qui s’ouvre de­vant elle. —

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.