PHOTOCALL

Stro­mae et Co­ra­lie se serrent dans le Pho­to­ma­ton de Karl La­ger­feld.

Vanity Fair (France) - - Vanity Case - Bé­né­dicte Burguet Bé­né­dicte Burguet

En en­trant dans la ca­bine, il lance : « Mais je ne tiens pas de­bout là-de­dans ! » Il faut dire que le chan­teur belge aux 3 mil­lions d’al­bums ven­dus est tout en jambes. « Heu­reu­se­ment, je suis pe­tite, ça équi­libre, on va réus­sir à ren­trer », s’amuse son épouse, . En­semble, ils ont

Co­ra­lie Bar­bier lan­cé en 2012 la ligne de vê­te­ments mo­saert. « C’est Co­ra­lie la spé­cia­liste, ex­plique . La mode c’est son truc, sa for

Stro­mae ma­tion, son uni­vers. On a com­men­cé par confec­tion­ner mes cos­tumes de scène avec du wax, le tis­su tra­di­tion­nel afri­cain. Puis on s’est dit, pour­quoi ne pas créer une marque ? » Fon­dé en 2009, le la­bel créa­tif in­dé­pen­dant mo­saert pro­dui­sait dé­jà des al­bums et des clips. Mais pas de vê­te­ments. Comme son uni­vers mu­si­cal, le ves­tiaire ima­gi­né par Stro­mae est riche et dé­ca­lé. Con­trai­re­ment à une griffe clas­sique, mo­saert ne fonc­tionne pas par sai­son. « Nous sor­tons les col­lec­tions quand elles sont prêtes. La cap­sule n° 3 ar­rive en juin. Pour la pro­chaine, on ver­ra, pré­cise Co­ra­lie. Il y au­ra, comme tou­jours, la si­gna­ture de la mai­son : des im­pri­més des­si­nés en col­la­bo­ra­tion avec le duo de gra­phistes Bold at work. » Leur source d’ins­pi­ra­tion ? L’ar­chi­tec­ture scan­di­nave « pour ses lignes sobres et ef­fi­caces », les oeuvres de l’ar­tiste néer­lan­dais M.C. Escher et l’art du pa­vage. Jus­te­ment, dans la li­brai­rie 7L qui jouxte le stu­dio, l’at­ta­ché de presse du couple montre en riant l’ou­vrage Pa­vés de Bruxelles. Stro­mae s’es­claffe : « Oui, c’est géo­mé­trique... Mais fran­che­ment, un livre là-des­sus ? Il y a des choses à dire ? » Fi­na­le­ment le duo tombe d’ac­cord sur Stu­dio Ar­thur Ca­sas, une com­pi­la­tion du travail de l’ar­chi­tecte entre 2008 et 2015. En le feuille­tant, le chan­teur avoue ne rien connaître au de­si­gn. « Vrai­ment, je se­rais in­ca­pable de ci­ter un cou­rant ou de si­tuer un style dans une époque. Mais j’ap­pré­cie, je m’y in­té­resse et j’ap­prends un peu tous les jours. » — Mal­fi,

Hap­py Virus, Clou­dy, Snowy, Mr. TTT... Leur nom ne vous dit peut- être rien, con­trai­re­ment à leur image. Les icônes pop du duo bran­ché Friend­sWi­thYou for­mé à Los An­geles par Sa­muel Al­bert Bork­son et Ar­tu­ro San­do­val III égayent cette sai­son les dou­dounes, T- shirts, sweats et ac­ces­soires Mon­cler. Pré­sen­tée en avant-pre­mière en oc­tobre der­nier à To­kyo à l’oc­ca­sion de l’ou­ver­ture du ma­ga­sin éten­dard de la marque, la col­lec­tion cap­sule Mon­cler x Friend­sWi­thYou ar­rive – en­fin – en France. —

Stro­mae et Co­ra­lie Bar­bier pour Va­ni­ty Fair. de fer­nan­do se­ra­piã o, Phi­lip ste­vens, Phi­lip Jo­di­dio (Po­li­gra­fa).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.