Cin­dra Ladd

Vanity Fair (France) - - Flashback -

s’est en­ga­gée sur le sen­tier de la guerre, or­ga­ni­sant des ma­ni­fes­ta­tions de­vant les salles où il joue son nou­veau spec­tacle. « J’ai failli être ar­rê­tée à Den­ver », ra­conte- t- elle. À At­lan­ta, la po­lice lui a in­ter­dit d’en­trer dans la salle, pré­tex­tant que son nom était « sur une liste ».

Dès 2005, Ma­ry­claire Dale, jour­na­liste pour l’agence As­so­cia­ted Press, de­mande of­fi­ciel­le­ment au juge Eduar­do Ro­bre­no, char­gé de l’af­faire Cons­tand de­puis le dé­but, l’ac­cès à des do­cu­ments te­nus confi­den­tiels jusque-là, dont la déposition de Bill Cosby. Sa re­quête est re­je­tée. Le temps passe et le nombre d’ac­cu­sa­trices aug­men­tant, la jour­na­liste ré­itère sa de­mande. Elle de­mande au juge Ro­bre­no de rendre pu­blique la déposition, ou « tout au moins de quoi en sa­voir un peu plus sur ce qu’il a dé­cla­ré ». Le juge Ro­bre­no sta­tue sur la de­mande d’As­so­cia­ted Press : « Le 29 dé­cembre 2014, après que de nou­velles al­lé­ga­tions du même ordre por­tées contre les études et la cri­mi­na­li­té, ré­pond-il. En en­trant de son plein gré dans ce do­maine pu­blic, l’ac­cu­sé a de son propre fait ré­duit le do­maine pri­vé au­quel il a droit. »

Le 6 juillet 2015, le juge Ro­bre­no donne l’ordre de rendre pu­blics des do­cu­ments, y com­pris des ex­traits de la déposition de Bill Cosby, qui sont trans­mis aux ar­chives de la Cour de Jus­tice de Phi­la­de­phie et nu­mé­ri­sés sur Pa­cer, le site web du gou­ver­ne­ment des­ti­né aux do­cu­ments ju­di­ciaires.

Le len­de­main, As­so­cia­ted Press pu­blie une dé­pêche in­ti­tu­lée « Cosby a dit qu’il avait dro­gué des femmes pour avoir des re­la­tions sexuelles ». Moins de deux se­maines plus tard, le New York Times ob­tient une co­pie des mille pages de la déposition en ache­tant tout sim­ple­ment le do­cu­ment au­près du ser­vice de la Cour de Jus­tice qui les a en­re­gis­trées. Les avo­cats de Bill Cosby de­mandent im­mé­dia­te­ment que le do­cu­ment soit de nou­veau clas­sé confi­den­tiel et qu’il soit in­ter­dit au

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.