D

Vanity Fair (France) - - Éditorial -

onc la pré­si­den­tielle, c’est fait. En prin­cipe pour cinq ans. Viennent les lé­gis­la­tives. Von­telles confir­mer la ten­dance ? On n’en sait rien à l’heure qu’il est – les son­dages nous saoulent, ou­blions-les. Pas de po­li­tique dans ce nu­mé­ro oxy­gé­nant. Pre­nons du plai­sir avec des his­toires ac­cro­chées à l’ac­tua­li­té. Cannes se ter­mine – Julianne Moore y était de nou­veau (avec Won­ders­truck de Todd Haynes) –, Ro­land-Gar­ros est là, puis la fête des pères, le 18 juin. Le 18 juin, c’est aus­si l’ap­pel du gé­né­ral. De Gaulle, tout le monde l’aime, sur­tout ceux qui l’ont dé­tes­té de son vi­vant et com­bat­tu vai­ne­ment. Donc pas de po­li­tique, mais un por­trait qui réunit le ten­nis et la fête des pères. Ma­rion Bar­to­li... Son nom ne vous est pas étran­ger, son par­cours est aus­si bou­le­ver­sant qu’une fi­nale ga­gnée au 5e set au terme d’un échange in­ter­mi­nable me­né par une joueuse qui a dé­ci­dé qu’elle ne per­drait ja­mais : elle connaît ses fai­blesses phy­siques, elle les com­pense par le men­tal. Seule contre tous. Seule, mais avec son père, qui a dé­ci­dé qu’elle se­rait cham­pionne. Elle avait 5 ans et ha­bi­tait un vil­lage de Haute-Loire (Re­tour­nac). À 33 ans au­jourd’hui, elle ne veut plus ja­mais re­tour­ner là-bas. C’est triste en hi­ver et elle y a beau­coup souf­fert. Elle pré­fère Du­baï, avec Fe­de­rer pour voi­sin. Elle a ga­gné Wim­ble­don les pieds en sang, a pro­gres­sé avec des mé­thodes qui fai­saient rire les autres – des élas­tiques au­tour des che­villes, des plots à faire tomber, des ser­vices tra­vaillés avec une canne à pêche. Jacques Ta­ti n’est pas loin. Pa­pa Wal­ter est tout près. Ce mé­de­cin de cam­pagne a étu­dié le corps hu­main, sur­tout ce­lui de Ma­rion, a prio­ri in­apte au haut ni­veau. Il a dé­ve­lop­pé « Le Pro­jet », vé­ri­table bible dont il est le seul au­teur, pré­cur­seur, gou­rou ico­no­claste. Ce père pos­ses­sif a été sur­nom­mé « doc­teur Ma­boul ». On ap­prend aus­si avec Ma­rie-France Et­che­goin que la fête des pères, c’est tous les jours pour les joueuses de ten­nis, et que ça fi­nit mal. Ma­ry Pierce a rom­pu avec son père à 18 ans – il la frap­pait. Stef­fi Graf, Ve­nus et Se­re­na Williams, Ma­ria Sha­ra­po­va, Jen­ni­fer Ca­pria­ti sont sur la liste des stars qui ont su­bi des pères abu­sifs, tout-puis­sants et om­ni­pré­sents. Les cham­pionnes ont des ca­rac­tères hors norme, des phy­siques très dif­fé­rents et sem­blables en même temps. Cô­té QI, Ma­rion Bar­to­li culmine à 175, comme Ein­stein. Alors les ba­li­vernes sur les spor­tifs qui n’ont rien dans le ci­bou­lot... si­lence, s’il vous plaît !

L’in­tel­li­gence hu­maine, en voi­là un mys­tère. Sauf pour quelques-uns. Elon Musk, par exemple. Il est mil­liar­daire grâce à moi... et des mil­lions d’autres. Ma voi­ture Tes­la, c’est lui (mais vu les dif­fi­cul­tés que j’ai avec, croyez bien qu’il ne s’agit nul­le­ment de publicité dé­gui­sée ; d’ailleurs, je n’ai eu au­cune re­mise), les fu­sées réuti­li­sables Spa­ceX, c’est lui, le train à grande vi­tesse Hy­per­loop, c’est lui aus­si. Elon est le num­ber one de la Si­li­con Val­ley et il est ter­ri­fié par les pro­grès de l’in­tel­li­gence ar­ti­fi­cielle qui pour­rait, se­lon lui, as­ser­vir l’hu­ma­ni­té. Je vous an­nonce ici la fu­sion des cer­veaux hu­mains et de la ma­chine – ça va m’ai­der pour ma Tes­la !

Y a- t-il des ac­trices nor­males ? Oui, mais pas tant que ça. Se­lon Tom Ford, Julianne Moore est la fille la plus nor­male pos­sible et a les pieds sur terre (c’est as­sez pra­tique). Os­ca­ri­sée en 2015, elle va de mieux en mieux. « Plus je vieillis, plus je tourne », nous dit- elle. Pour­quoi ? La ré­ponse est là.

PS. Deux bonnes nou­velles, deux prix : pour So­phie des Dé­serts, ce­lui de la meilleure en­quête pour « El­kab­bach-Khi­roun, les pro­fes­sion­nels » (août 2016) ; idem pour Va­ni­ty Fair, sa­cré meilleur ma­ga­zine de l’an­née. Mer­ci au ju­ry du prix Re­lay, di­ri­gé par la pré­si­dente exé­cu­tive d’Ha­vas World­wide, Mer­cedes Er­ra. En­joy. �

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.