Down­town neW YOrK

Vanity Fair (France) - - Fanfare -

« J’ai dé­bar­qué à New York à 21 ans. La ville était en pleine ébul­li­tion ; il y ré­gnait une grande éner­gie ar­tis­tique. En 1979, on pou­vait croi­ser Keith Ha­ring et Jean-Mi­chel Bas­quiat exer­çant leur art dans la rue. Les murs étaient cou­verts de leurs graf­fi­tis. Les bars ou­vraient à mi­nuit et res­taient ac­cueillants toute la nuit. Ils étaient fré­quen­tés par Wa­rhol, Lou Reed, Da­vid Bo­wie... J’étais fas­ci­né par ce monde. Pour la pre­mière fois, j’ai eu la sen­sa­tion d’être « chez moi ». Le New York noc­turne est de­ve­nu mon ob­ses­sion. C’est pour­quoi j’en ai fait la toile de fond de presque tous mes livres à une époque où per­sonne n’écri­vait sur cette ville. À part L’At­trape- coeurs de Sa­lin­ger, peu de fic­tions cé­lèbres s’y dé­rou­laient, au point qu’un de mes pre­miers édi­teurs m’a dit : “Per­sonne n’a en­vie de lire les élu­cu­bra­tions d’un mar­gi­nal à Man­hat­tan. Ton livre va se plan­ter.” »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.