HORS LES MURS

L’ar­tiste contem­po­rain Jeff Koons in­vite cinq maîtres de la pein­ture oc­ci­den­tale chez Louis Vuit­ton. Un coup de griffe qui ne manque pas d’épa­ter la ga­le­rie.

Vanity Fair (France) - - Vanity Case - PIERRE GROPPO

A vez-vous dé­jà dî­né en tête- à- tête avec La Jo­conde ? Le 11 avril, quelques di­zaines d’in­vi­tés ont eu cette chance : maître d’hô­tel per­son­nel et ser­vice sous cloche dans la ga­le­rie De­non du mu­sée du Louvre – ré­si­dence of­fi­cielle de la dame de­puis 1797 –, le tout sous le sou­rire mys­té­rieux de l’Ita­lienne la plus pho­to­gra­phiée au monde. À cette soi­rée su­per­la­tive fi­gu­rait en bonne place , ga­leLar­ry Ga­go­sian riste du gra­tin mon­dial, et , Jeff Koons ar­tiste le plus cher au monde. Objet des agapes : le pro­jet Mas­ters, or­ches­tré par la ve­dette de l’art contem­po­rain pour Louis Vuit­ton. Les col­la­bo­ra­tions de la mai­son avec , Ste­phen Sprouse Taet la poin­tilliste ka­shi Mu­ra­ka­mi avaient dé­jà fait Yayoi Ku­sa­ma date. Mais à la de­mande du nu­mé­ro un mon­dial du luxe, Jeff Koons va plus loin, ima­gi­nant une col­la­bo­ra­tion ma­ro­qui­nière à... six voix. La sienne, bien sûr (sa si­gna­ture fi­gure en bonne place sur chaque pièce, ain­si que son em­blé­ma­tique la­pin), mais aus­si celles de , Léo­nard de Vinci Vincent , , Van Gogh Pierre Paul Ru­bens Ti­tien et , dont il dé

Jean-Ho­no­ré Fragonard croche les chefs- d’oeuvre des murs des mu­sées pour les in­vi­ter sur les mo­dèles em­blé­ma­tiques de la marque. Une dé­marche plus in­tel­lec­tuelle qu’il n’y pa­raît, l’Amé­ri­cain n’hé­si­tant pas à convo­quer la mé­ta­phy­sique pour ex­pli­quer ce chas­sé- croi­sé. « Comme les fibres d’ADN sont connec­tées entre elles, les ré­fé­rences cultu­relles le sont aus­si. Si j’en suis où j’en suis, c’est grâce à ces ar­tistes et à tous ceux qui leur ont per­mis pré­cé­dem­ment d’en ar­ri­ver là où ils ont été. C’est une his­toire de pas­sé, de pré­sent et de fu­tur. C’est aus­si une ma­nière de sor­tir de soi pour se réa­li­ser. » En conviant ces icônes au creux du bras, Koons re­joint le pe­tit cé­nacle de ces ré­fé­rences de l’his­toire de l’art, ché­ries des princes, de l’église et la cour : un ar­tiste for­mi­da­ble­ment puis­sant, col­la­bo­rant avec une ins­ti­tu­tion au rayon­ne­ment pla­né­taire. As­su­ré­ment un coup de gé­nie(s). —

UNE OEUVRE D’ART AU CREUX DU BRAS VAN GOGH Champs de blé avec cy­près 1889 1. Mu­sée du Louvre à Pa­ris 2. Alte Pi­na­ko­thek à Mu­nich 3. Kuns­this­to­risches Mu­seum de Vienne 4. Na­tio­nal Gal­le­ry à Londres 5. Mu­sée des beaux- arts de Rennes RU­BENS La Chasse au tigre 1615

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.