Diane Ku­rys

Vanity Fair (France) - - Vanity Fair Flashback -

ma soeur qui ai joué une pièce de théâtre de fin d’an­née. J’avais ado­ré ça. Je vou­lais tel­le­ment être cé­lèbre que je l’avais écrit sur un pa­pier que j’avais en­foui comme un se­cret dans la dou­blure de ma veste. Na­dia l’avait trou­vé et s’était mo­quée de moi en l’agi­tant sous mon nez : “Elle veut être cé­lèbre !” J’étais fu­rieuse. »

Scé­na­rio sous le bras, Diane Ku­rys part chas­ser le nerf de la guerre – le film coûte 2,4 mil­lions de francs (360 000 eu­ros). Mi­ni­mal mais dif­fi­cile à trou­ver pour une in­con­nue. Un tiers est cou­vert par l’avance sur re­cettes du CNC qui, après avoir

(réa­li­sa­trice)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.