ÊTRE BOUSCULÉ, ÊTRE VI­VANT

Vanity Fair (France) - - Fanfare -

4« J’ai peu à peu ame­né l’idée que les sup­por­ters ra­content de­vant des gens ce qu’ils ve­naient de me confier. Ils ont ac­cep­té et c’est de­ve­nu une or­ga­ni­sa­tion de dingue : plus de cin­quante per­sonnes en scène avec fan­fare et pom­pom girls ! Je te­nais aus­si à être moi-même sur le pla­teau pour qu’ils puissent me bous­cu­ler. Nous avons des ac­cro­chages, no­tam­ment sur les ques­tions de la vio­lence, du ra­cisme et de l’ho­mo­pho­bie. C’est vi­vant ! S’ils ne re­trouvent pas au théâtre la li­ber­té qu’ils ont dans un stade, j’au­rais échoué. » Sta­dium de Mo­ha­med El Kha­tib, du 27 sep­tembre au 7 oc­tobre au théâtre de la Col­line (Pa­ris) puis en tour­née en France.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.