Sé­ries je t’aime, sé­ries je t’adore

En avril, les sé­ries sont à l’hon­neur en France. Deux ma­ni­fes­ta­tions leur sont consa­crées, avec une am­bi­tion com­mune : de­ve­nir la ré­fé­rence mon­diale en la ma­tière.

Vanity Fair (France) - - Fanfare -

CAN­NE­SE­RIES Du 4 au 11 avril à Cannes.

Fleur Pel­le­rin, qui avait com­man­dé un rap­port sur la créa­tion d’un grand fes­ti­val de sé­ries sou­te­nu par l’État du temps où elle était mi­nistre de la culture, pré­si­de­ra la pre­mière édi­tion du fes­ti­val dis­si­dent, di­ri­gée par Be­noît lou­vet, an­cien cadre su­pé­rieur de TF1. Dix sé­ries in­ter­na­tio­nales, choi­sies par­mi cent cin­quante can­di­dates en­vi­ron – les sé­ries françaises, an­glaises et amé­ri­caines en pre­mière mon­diale. le pa­lais des fes­ti­vals et des congrès, juste après le « sa­lon bu­si­ness du tou­risme d’af­faires et de l’évè­ne­men­tiel » et quelques se­maines avant le plus grand concours de mon­tées de marches sur ta­pis rouge du monde. Da­vid lis­nard, maire de Cannes, a bra­vé les puis­sances éta­tiques pour avoir un fes­ti­val des sé­ries bien à lui. Can­ne­se­ries s’est ados­sé au MIP TV, un mar­ché in­ter­na­tio­nal de pro­grammes té­lé­vi­suels ma­jeur (9 au 12 avril). Ma­lin. Le Can­ne­se­ries Ins­ti­tute, ré­si­dence d’écri­ture, ac­cueille­ra sur la Croi­sette huit au­teurs en herbe pen­dant cinq se­maines. Ca­nal+, prin­ci­pal spon­sor de l’évé­ne­ment, dif­fu­se­ra en di­rect la cé­ré­mo­nie de clô­ture du fes­ti­val au cours de la­quelle le pal­ma­rès se­ra dé­voi­lé. Sus­pense. Entre 3 mil­lions et 4 mil­lions d’eu­ros, prin­ci­pa­le­ment ver­sés par les col­lec­ti­vi­tés lo­cales (ré­gion, dé­par­te­ment, mai­rie).

SÉ­RIES MA­NIA À Lille du 27 avril au 5 mai.

lau­rence Hersz­berg, à qui Fleur Pel­le­rin avait confié sa mis­sion sur l’op­por­tu­ni­té de créer un fes­ti­val in­ter­na­tio­nal des sé­ries, di­rige Sé­ries Ma­nia sous la pré­si­dence de Ro­dolphe Bel­mer, ex-PDG de Ca­nal+, en­tré en jan­vier 2018 au con­seil d’ad­mi­nis­tra­tion de Net­flix. Dix sé­ries in­ter­na­tio­nales en pre­mière mon­diale, sé­lec­tion­nées sur un peu plus de quatre cents sé­ries vi­sion­nées. En ac­cueillant le vil­lage du fes­ti­val, le centre d’art le Tri­pos­tal – qui, comme son nom l’in­dique, était an­cien­ne­ment dé­vo­lu au par­tage du cour­rier – se­ra au coeur d’un évé­ne­ment cen­sé se dé­ployer dans toute l’ag­glo­mé­ra­tion lil­loise. Xa­vier Ber­trand, grand maître de la loge Hauts-de-France, et Mar­tine Au­bry, maire de Lille – tous deux très ac­tifs sur le dos­sier. Le fes­ti­val Sé­ries Ma­nia lille Hauts-de-France jouit d’une so­lide ré­pu­ta­tion in­ter­na­tio­nale bâ­tie sur le suc­cès des huit édi­tions pré­cé­dentes, au Fo­rum des images à Pa­ris. Le Se­ries Ma­nia Wri­ters Cam­pus, ate­lier d’une semaine, est ou­vert à vingt scé­na­ristes eu­ro­péens qui ont dé­jà eu une ex­pé­rience sur une sé­rie pro­duite. Bar­dé de té­lés par­te­naires ( TF1, France Té­lé­vi­sions, Arte, OCS), Sé­ries Ma­nia n’en joue pas moins la carte de l’ef­feuillage Web via un live Fa­ce­book sur le­quel on pour­ra suivre au quo­ti­dien les mo­ments les plus sexy du fes­ti­val. 5 mil­lions d’eu­ros, dont 1 ap­por­té par le Centre na­tio­nal du ci­né­ma et de l’image ani­mée, 3,5 par la ré­gion et le reste par des par­te­naires pri­vés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.