L’ÉCUME des PAGES

Ch­ris­tine Or­ban ro­mance les amours fé­condes de Vi­ta la ful­gu­rante et Woolf la se­crète.

Vanity Fair (France) - - Vanity Case - Vir­gi­nia et Vi­ta de Ch­ris­tine Or­ban (Al­bin Mi­chel). VIR­GI­NIE MOU­ZAT

Le ma­ri, la femme et son amante... En 1927, Vir­gi­nia vit un amour fou avec . Folle Woolf Vi­ta Sa­ck­ville-West de jar­din (dont la plus belle créa­tion fut ce­lui du châ­teau de Sis­sing hurst), poè­tesse et ro­man­cière re­con­nue, cette der­nière ins­pi­ra à Vir­gi­nia Woolf le per­son­nage d’Or­lan­do, le hé­ros an­dro­gyne du ro­man du même nom. Entre elles deux, c’est une pas­sion – qui du­re­ra jus­qu’en 1935 –, fer­vente et créa­tive que re­late dans Vir­gi­nia et Vi­ta. Le feu et

Ch­ris­tine Or­ban la glace, la fo­lie et la rai­son, jus­qu’où? Vi­ta la ful­gu­rante, Woolf la se­crète vont cha­cune gué­rir leurs bles­sures et ac­cé­der, en­fin, à ce qui semble être une sorte de bon­heur. —

P H OTO G R A P H I E S T Y L I SME E T S É L E C T I ON D E B I JOU X BAGUE ET BRACELET BUCCELLATI. BAGUE BOUCHERON. BLOUSE IRO.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.