R I DE RÉP SE

Vanity Fair (France) - - Flashback -

Ab­del­la­tif El Kor­chi nous a adres­sé le droit de ré­ponse sui­vant :

« L’ombre d’un doute, sur l’en­quê­teur » est le titre d’un ar­ticle consa­cré à Edwy Ple­nel, pu­blié dans le nu­mé­ro 54 du ma­ga­zine Va­ni­ty Fair. Évo­quant la tra­duc­tion en arabe que j’ai réa­li­sée du livre in­ti­tu­lé Pour les mu­sul­mans de cet au­teur, cet ar­ticle pré­tend qu’« El Kor­chi, avec son as­so­cia­tion gre­no­bloise, In­ters­tices, est connu des ser­vices de ren­sei­gne­ments pour son à la mou­vance des Frères mu­sul­mans ».

Je ne sais évi­dem­ment pas ce que les ser­vices de ren­sei­gne­ments, s’ils avaient la moindre rai­son de s’in­té­res­ser à moi, re­tien­draient. Je ne m’ex­plique pas ce­pen­dant cette di‰ama­tion de ma per­sonne de la part d’une jour­na­liste avec qui je me suis en­tre­te­nu de bonne foi par té­lé­phone pen­dant au moins trente mi­nutes, ni la trans­for­ma­tion de mon prénom (Ha­kim), ni le sous- en­ten­du dé­né­ga­toire de la phrase « le dit pro­fes­seur d’his­toire-géo ». Et en­core moins la ré­fé­rence à une as­so­cia­tion dont je suis membre et qui ne fut en rien dans cette a‰aire de tra­duc­tion. Je ne trouve au­cune ex­pli­ca­tion à cette ma­nière fort peu dé­on­to­lo­gique de por­ter at­teinte à mon ho­no­ra­bi­li­té, si ce n’est, pré­ci­sé­ment, l’es­sen­tia­li­sa­tion que dé­nonce Edwy Ple­nel dans son ou­vrage Pour les mu­sul­mans et qui a été par­mi les fac­teurs qui ont mo­ti­vé ma tra­duc­tion du livre.

Si je ne suis pas ici pour me jus­ti’er, je tiens à pré­ci­ser, tout de même, avec dé­ter­mi­na­tion – et les per­sonnes qui me connaissent le savent très bien – que je n’ai au­cune a”ni­té ni sym­pa­thie avec la mou­vance des Frères mu­sul­mans, ni dans le pas­sé ni à pré­sent. Il au­rait su” de lire l’in­tro­duc­tion que j’ai écrite à ma tra­duc­tion du livre d’Edwy Ple­nel pour le com­prendre.

NB : J’ai bien pris « acte » du chan­ge­ment de ver­sion de So­phie des Dé­serts [l’au­teur de l’ar­ticle], fai­sant suite au droit de ré­ponse de l’as­so­cia­tion In­ters­tices. Je con’rme avoir des re­la­tions avec le Qa­tar, des re­la­tions pu­re­ment scien­ti’ques via Do­ha Ma­ga­zine, où j’ai pu­blié quelques ar­ticles, de la même ma­nière que j’ai de nom­breux liens avec di‰érentes géo­gra­phies de notre cos­mos. »œž

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.