Al­lô la Terre ?

A l’oc­ca­sion de la jour­née mon­diale de l’eau du 22 mars, Tho­mas Pesquet ani­mait hier une confé­rence en direct de­puis l’es­pace avec trois éta­blis­se­ments sco­laires

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - La Une - VIC­TOR TILLET

À Bri­gnoles, Saint-Maxi­min ou Néoules, les sco­laires ont sui­vi une confé­rence sur l’eau, don­née en direct de la Sta­tion spa­tiale in­ter­na­tio­nale.

Il est 13 h 59, 230 000 élèves ré­par­tis dans 10000 éta­blis­se­ments fran­çais du monde en­tier ont les yeux ri­vés sur leurs écrans res­pec­tifs. Par­mi eux, trois classes de l’école Blaise-Pas­cal à Néoules s’im­pa­tientent, prêts à em­bar­quer pour l’es­pace. A 400 km au-des­sus de leurs têtes, l’as­tro­naute Tho­mas Pesquet gra­vite à bord de la sta­tion spa­tiale in­ter­na­tio­nale. Pour la jour­née mon­diale de l’eau du 22 mars, le Fran­çais or­ga­nise un échange en direct avec les éco­liers pour évo­quer les en­jeux du trai­te­ment des res­sources aqua­tiques mon­diales.

Un échange lu­dique

14 heures, la connexion est éta­blie. Les éco­liers dé­couvrent un do­cu­men­taire d’une di­zaine de mi­nutes qui les sen­si­bi­lise à l’im­por­tance du trai­te­ment de l’eau dans le monde. Puis vient le mo­ment que tous at­tendent : le jeu des ques­tions-ré­ponses avec Tho­mas Pesquet. Pour ce­la, ils avaient pré­pa­ré de nom­breuses ques­tions, comme « La pla­nète est-elle vrai­ment bleue ? », ou en­core « Avez­vous vu de l’eau ailleurs que sur la Terre dans l’es­pace ? ». Si l’as­tro­naute n’a pas eu le temps de leur ré­pondre di­rec­te­ment, il leur a fait par­ta­ger son ex­pé­rience : « Res­pec­tez l’eau po­table et pré­ser­vez-la du mieux pos­sible, car elle est trop rare », en ex­pli­quant l’im­pact de la pol­lu­tion sur les mi­lieux aqua­tiques.

Des étoiles plein les yeux

Les élèves étaient tout aus­si cu­rieux de dé­cou­vrir le quo­ti­dien des hommes en mis­sion dans l’es­pace. Et mal­gré les sept se­condes de dé­ca­lage du son dû à la dis­tance, le té­moi­gnage de Tho­mas Pesquet illu­mine les jeunes vi­sages : « Non il ne pleut pas dans l’es­pace, à part des mé­téo­rites », s’amuse-t-il. Et lors­qu’il montre les ef­fets de l’ape­san­teur sur l’eau, des « waouh » se font en­tendre. Pour conclure les échanges, les éco­liers ré­pondent vo­lon­tiers à des ques­tions sur l’eau et l’es­pace. 14 h 45, le direct s’achève. Pour cer­tains, cet échange au­ra été l’oc­ca­sion de dé­cou­vertes scien­ti­fiques. Pour d’autres, ce fut la nais­sance d’une vo­ca­tion.

(Pho­tos Gil­bert Ri­nau­do)

À Néoules, les élèves de trois classes de l’école Blaise-Pas­cal ont as­sis­té au live don­né par Tho­mas Pesquet de­puis la sta­tion spa­tiale in­ter­na­tio­nale.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.