Tout reste pos­sible

Certes, les Rouge et Noir n’ont en­core pas ga­gné à l’ex­té­rieur. Mais ils n’ont pas, non plus, cas­sé leur dy­na­mique et res­tent dans une po­si­tion re­la­ti­ve­ment fa­vo­rable pour at­teindre leur ob­jec­tif

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - Sports - PHI­LIPPE BERSIA

Le choc de l’éga­li­sa­tion gre­no­bloise juste avant la si­rène a été si rude que dans les mi­nutes qui ont sui­vi, on avait fran­che­ment l’im­pres­sion d’avoir as­sis­té à une dé­faite du RCT. Pres­qu’une ca­tas­trophe dans la course à la qua­li­fi­ca­tion... Sauf qu’à re­gar­der le clas­se­ment et le ca­len­drier à tête re­po­sée, on constate as­sez vite que le RCT a en­core toutes les chances d’être par­mi les six pre­miers à l’is­sue de la phase de poule. Et qu’il peut même en­core es­pé­rer fi­nir qua­trième, ce qui est son vé­ri­table ob­jec­tif pour ac­cueillir un quart de fi­nale à do­mi­cile. À ce jour donc et mal­gré tous ses pro­blèmes et ses in­suf­fi­sances, il est tou­jours en course sur les deux ta­bleaux (Top 14 et Cham­pions cup) et peut en­core es­pé­rer ef­fa­cer, en une fin de sai­son to­ni­truante, six mois d’ater­moie­ments et même par­fois d’er­re­ments. Certes, le for­mat inique du Top 14 qui per­met en­core à un 6e de la phase ré­gu­lière de pos­tule r pour le titre de cham­pion de France l’aide bien à exis­ter au­jourd’hui. Mais la règle est la même pour tout le monde.

Un peu de confiance et un bu­teur

Même si ce qu’il nous a mon­tré jusque-là n’in­cite pas à un op­ti­misme béat et quelle que soit la dé­cep­tion en­gen­drée par ce de­mi-échec à Gre­noble, l’heure n’est pas aux la­men­ta­tions. Le groupe doit dé­jà se re­con­cen­trer pour al­ler cher­cher ce wee­kend à Pa­ris cette fa­meuse vic­toire à l’ex­té­rieur après la­quelle court Mike Ford de­puis presque six mois main­te­nant... Cette vic­toire qui pour­rait vrai­ment ins­tal­ler le RCT à la 4e place et sur­tout dé­blo­quer com­plè­te­ment la si­tua­tion, d’un point de vue comp­table et sur­tout psy­cho­lo­gique. Car c’est bien au ni­veau men­tal que le RCT pèche en­core au­jourd’hui... Non pas dans l’état d’es­prit, au moins de­puis deux ren­contres, mais en terme de confiance. Ce­la peut pa­raître pa­ra­doxal pour un groupe qui cu­mule tant de grands joueurs. Mais à bien re­gar­der, les CV des uns et des autres, il est aus­si évident que cette équipe n’est pas aus­si «forte et ex­pé­ri­men­tée» que ses de­van­cières... Que lui man­quait-il di­manche pour s’im­po­ser ? Juste un peu de confiance...et un bu­teur de la trempe de Wil­kin­son ou d’Half­pen­ny. Sans être gé­niaux dans le jeu, les Rouge et Noir ont quand même confir­mé leurs nets pro­grès sur les bases du jeu, no­tam­ment la conquête et dé­mon­tré une en­vie de bon aloi pour la suite... Rien ne se­ra évi­dem­ment fa­cile. Mais tout reste pos­sible.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.