Alain Bol­la (PCF) veut réunir à Tou­lon les pro­gres­sistes va­rois

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - Second Tour -

« Le pré­sident de la Ré­pu­blique a ob­te­nu une ma­jo­ri­té ab­so­lue de dé­pu­tés alors qu’il ne réa­lise au pre­mier tour de la pré­si­den­tielle que seule­ment  % des ins­crits. Cette si­tua­tion doit ces­ser ! La dé­mo­cra­tie est dans les faits ba­fouée ! Il est urgent d’in­té­grer la pro­por­tion­nelle pour toutes les élec­tions et de construire une ré­pu­blique nou­velle, ci­toyenne et dé­mo­cra­tique. Les Ré­pu­bli­cains ont per­du dans le Var six dé­pu­tés au pro­fit de En marche et du MoDem. Ils ont sau­vé deux sièges dans la ère et la e cir­cons­crip­tions. La gauche ab­sente du se­cond tour doit se re­cons­truire sur des bases d’af­fron­te­ments de classe ! (...) Dans les condi­tions dif­fi­ciles de ces élec­tions, le Par­ti communiste fran­çais fait mieux que ré­sis­ter : avec  dé­pu­tés, les élus com­mu­nistes sont ren­for­cés à l’As­sem­blée na­tio­nale (...) Ce ré­sul­tat montre aus­si que le PCF reste un par­ti po­li­tique de mi­li­tants sur le­quel les ci­toyens peuvent comp­ter. Les com­mu­nistes sont donc dès à pré­sent mobilisés et dis­po­nibles du­rant la pé­riode es­ti­vale pour or­ga­ni­ser avec les sa­la­riés, les de­man­deurs d’em­plois, les pré­caires, les fa­milles les né­ces­saires ré­sis­tances aux politiques li­bé­rales. La fé­dé­ra­tion du Var du Par­ti communiste fran­çais ap­pelle d’ores et dé­jà tous les pro­gres­sistes va­rois qui se re­con­naissent dans une gauche de trans­for­ma­tion à par­ti­ci­per nom­breux le  juin à la nou­velle ren­contre des pro­gres­sistes va­rois qui au­ra lieu à la bourse du tra­vail à Tou­lon à par­tir de  h. »

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.