Vi­sé par des plaintes pour viol Ta­riq Ra­ma­dan en pleine tour­mente

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - France/monde -

Fi­gure contro­ver­sée de l’is­lam en France, le théo­lo­gien Ta­riq Ra­ma­dan [pho­to AFP] se re­trouve en pleine tour­mente de­puis que deux femmes ont por­té plainte contre lui pour viol, une cam­pagne de « ca­lom­nie » me­née, se­lon lui, par ses « en­ne­mis ». Vi­sé de­puis lun­di der­nier par une en­quête à Pa­ris pour « viol, agres­sion sexuelle, vio­lences et me­naces de mort », l’is­la­mo­logue suisse de 55 ans est sor­ti de son si­lence ce week-end, après la ré­vé­la­tion d’une deuxième plainte dé­non­çant des faits si­mi­laires. « Je suis de­puis plu­sieurs jours la cible d’une cam­pagne de ca­lom­nie qui fé­dère as­sez lim­pi­de­ment mes en­ne­mis de tou­jours », écrit-il sur Fa­ce­book, an­non­çant qu’il dé­po­se­rait plainte « puisque mes ad­ver­saires ont dé­clen­ché la ma­chine à men­songes ». Il avait dé­jà dé­po­sé plainte pour « dé­non­cia­tion ca­lom­nieuse » après la pre­mière af­faire. Brillant ora­teur très po­pu­laire par­mi cer­tains mu­sul­mans conser­va­teurs, il est ac­cu­sé par ses dé­trac­teurs de te­nir un double dis­cours, mo­dé­ré sur les pla­teaux té­lé­vi­sés où il ex­celle, et ra­di­cal de­vant des pu­blics plus res­treints et ac­quis à ses pro­pos. La pre­mière femme à l’avoir ac­cu­sé, Hen­da Aya­ri, 40 ans an­cienne sa­la­fiste de­ve­nue mi­li­tante fé­mi­niste et laïque, étayait, hier, ses ac­cu­sa­tions contre ce­lui qui, se­lon elle, « uti­lise l’is­lam pour as­sou­vir ses pul­sions sexuelles ». Le té­moi­gnage d’une deuxième vic­time pré­su­mée, ré­vé­lé par Le Monde et Le Pa­ri­sien, fait état d’un mo­dus ope­ran­di si­mi­laire : un ren­dez-vous en marge d’une con­fé­rence après une cor­res­pon­dance écrite avec l’is­la­mo­logue, une agres­sion au bout de quelques mi­nutes, d’une ex­trême vio­lence.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.