Ils étaient trop désor­ga­ni­sés...

Les Hyé­rois ont ba­fouillé, voire même ba­foué leur rug­by, hier sur leur pe­louse de Vé­ran. Ré­sul­tat, ils se sont fait pié­ger par une équipe d’Agde pé­nible et même cham­breuse

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - Sports - J.-C. MARCELLI

Oh la bien mau­vaise af­faire... Oui, qu’elle fait tache cette dé­faite (6-7) à la mai­son face à Agde di­manche. Et on ne poin­te­ra pas la faute à un ar­bitre de touche com­plè­te­ment sus­pect, le­vant le dra­peau pour les fautes hyé­roises, et bais­sant les yeux de­vant celles d’Agde. Car mal­gré ce­la, le RCHCC a bien eu toutes les cartes en main pour le ga­gner, ce match. Oui mais voi­là, après avoir ga­gné la fi­nale de la Coupe du monde... du Var le di­manche pré­cé­dent à La Seyne, la ma­chine s’est en­rayée. « Je l’ai sen­ti tout au long de la se­maine, confie le deuxième ligne hyé­rois Ma­nu Char­lier. On s’est plu­sieurs fois ré­pé­té qu’il ne fal­lait pas se re­lâ­cher, mais sans doute in­cons­ciem­ment, ça s’est in­si­nué en nous. »

La touche en­core dé­fec­tueuse

Et face à cette équipe ac­cro­cheuse, très au point au ni­veau du grat­tage dans les rucks, les Hyé­rois se sont éner­vés. Se sont ‘‘en­gat­sés’’. Au point de cu­mu­ler trois bis­cottes jaunes, de dé­jouer, de se désor­ga­ni­ser. Alors, même si ce n’est pas po­li­ti­que­ment (ou rug­bys­ti­que­ment) cor­rect, on en est même à se de­man­der si une bonne

(E gé­né­rale, au plus fort du cham­brage des Aga­thois comme sur le car­ton de Pao­li ou sur la bles­sure de Le Gue­vel, n’au­rait pas été fi­na­le­ment ap­pro­priée. Juste his­toire de tout pur­ger et d’en­fin jouer au rug­by der­rière, évi­dem­ment. «On s’était dit, après La Seyne, que pour dé­ve­lop­per plus de jeu, il fal­lait mettre l’ac­cent sur la touche, qui est une su­per rampe de lan­ce­ment, pour­suit Char­lier. Mais on n’a pas réus­si, rien n’a fonc­tion­né. On pour­rait se dire que c’est pour par­tie à cause du vent, mais on ne va pas se ca­cher der­rière ça.» Ce pro­blème de la touche (au moins cinq lan­cers de per­dus contre Agde) de­vient d’ailleurs ré­cur­rent, et à la sor­tie han­di­ca­pant pour le RCHCC qui s’est pris les pieds dans le ta­pis. Ce der­nier match, juste avant un week-end de re­pos, au­rait pu per­mettre aux Hyé­rois de se ca­ler confor­ta­ble­ment en haut de ta­bleau, ce qui, pour un pro­mu, au­rait eu de la gueule après sept jour­nées. Mais non, la dure réa­li­té de la Fé­dé­rale 1 s’est de nou­veau rap­pe­lée aux Jaune et Vert : lorsque, comme face à Vienne, on ne met pas tous les in­gré­dients en place, ce­la de­vient dif­fi­cile de ga­gner un match.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.