Loeb, Maxi re­tour à Sainte-Maxime

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - Sports - G. L.

Son come-back à Sain­teMaxime était pres­sen­ti de­puis quelques mois. Il ne fait plus au­cun doute au­jourd’hui, même si la de­mande d’en­ga­ge­ment por­tant l’illustre pa­raphe reste à ré­cep­tion­ner. Du 23 au 26 no­vembre, Sé­bas­tien Loeb ho­no­re­ra bel et bien de sa pré­sence le Ral­lye du Var, 63e du nom. Le no­nuple cham­pion WRC vient de le confir­mer sur le site in­ter­net du Sé­bas­tien Loeb Ra­cing. Pour l’oc­ca­sion, l’équipe qu’il a fon­dé en 2012 op­ti­mise de fond en comble la Peu­geot 306 Maxi bap­ti­sée vic­to­rieu­se­ment au mois de mars du cô­té de Ma­nosque (Ral­lye de Hau­teP­ro­vence). « Au­cun dé­tail n’a été né­gli­gé », sou­ligne JeanP­hi­lippe Ni­co­lao, le res­pon­sable tech­nique azu­réen du SLR en charge de cette cure d’amin­cis­se­ment ayant né­ces­si­té plus de 300 heures de tra­vail. Avant de re­par­tir à l’as­saut du Da­kar, un mo­nu­ment de­meu­ré ré­frac­taire en 2016 et 2017 qu’il es­père en­fin conqué­rir, c’est donc dans le ba­quet d’une kit-car très sé­rieu­se­ment... maxi­mi­sée que l’in­sa­tiable ogre al­sa­cien va ta­qui­ner le chro­no sur les pentes du mas­sif des Maures en com­pa­gnie de son épouse, Sé­ve­rine.

« D’abord se faire plai­sir »

« Avec son mo­teur at­mo ra­geur, son cô­té vi­ril, la 306 Maxi était dé­jà gri­sante à pi­lo­ter », clame-t-il. « Ain­si af­fû­tée, elle de­vrait être en­core plus per­for­mante. J’ai eu l’oc­ca­sion de suivre le tra­vail de l’équipe étape par étape. Ils ont mis beau­coup de coeur à l’ou­vrage pour en faire une vé­ri­table pièce d’or­fè­vre­rie. Bra­vo ! Main­te­nant, à moi de les ré­com­pen­ser avec un beau ré­sul­tat, même si l’ob­jec­tif, dans ces épreuves spé­ciales ma­gni­fiques, se­ra d’abord de se faire plai­sir de­vant un pu­blic tou­jours pré­sent en masse. » Le chou­chou des spec­ta­teurs pour­ra-t-il cé­lé­brer au cham­pagne de la vic­toire le

20e an­ni­ver­saire du seul et unique suc­cès d’une 306 Maxi en terre va­roise si­gné par un cer­tain Fran­çois De­le­cour en 1997 ? Pour­quoi pas, à condi­tion que le so­leil au­tom­nal daigne dar­der ses rayons d’un bout à l’autre. En cas de mé­téo pleu­reuse, nul doute que sa « trac’ avant », aus­si bien ex­ploi­tée soit-elle, pei­ne­ra à ri­va­li­ser avec les meilleures 4 roues mo­trices pré­sentes, WRC et R5. Un temps en­vi­sa­gée, la double ins­crip­tion des « frères en­ne­mis » De­le­cour et (Gilles) Pa­niz­zi sur des 306 Maxi, afin de lui don­ner la ré­plique, n’est plus d’ac­tua­li­té, en re­vanche. Tou­te­fois, d’après nos in­for­ma­tions, l’un et l’autre, dé­jà pré­sents l’an pas­sé, de­vraient quand même dé­go­ter à nou­veau un vo­lant. Un der­nier bruit de cou­loir pour la route ? Avant le pas­sage ru­gis­sant du roi Loeb, le bal­let des voi­tures ou­vreuses vau­dra aus­si le dé­pla­ce­ment puis­qu’il met­tra en scène, se­lon toute vrai­sem­blance, deux nou­veau­tés at­ten­dues : la Ci­troën C3 R5 confiée à Yoann Bo­na­to, le cham­pion de France 2017 dé­jà cou­ron­né, et la Toyo­ta Etios pré­sen­tant le Kit FIA R4 dé­ve­lop­pé par Ore­ca, aux mains de Sté­phane Sar­ra­zin.

(Pho­to Jo Lilli­ni)

Une Peu­geot 306 Maxi pi­lo­tée par Sé­bas­tien Loeb au Ral­lye du Var, ça va faire du bruit !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.