Ma­ria Cam­pese a fê­té ses  ans en­tou­rée des siens

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - Gapeau - C. B.

Àl’EPHAD (éta­blis­se­ment d’hé­ber­ge­ment pour per­sonnes âgées dé­pen­dantes) « Les Ge­nêts », une grande fête vient d’être or­ga­ni­sée, pour fê­ter l’an­ni­ver­saire de Ma­ria Cam­pese. En­tou­rée de sa nom­breuse fa­mille (4 de ses 5 en­fants, 9 pe­tits-en­fants et 16 ar­rière-pe­tits-en­fants), du maire Gil­bert Pé­ru­gi­ni, du per­son­nel et des ré­si­dents de la mai­son de re­traite, la cen­te­naire a souf­flé ses bou­gies. L’exis­tence de Ma­ria Cam­pese a été rem­plie de bon­heur mais aus­si de mal­heur. Le 17 oc­tobre 1917, Ma­ria a vu le jour à San­ta Ca­ta­ri­na d’El Io­no, pe­tit village du sud de l’Ita­lie. Après son ma­riage avec Fran­çois, le couple part se ré­fu­gier en France et ob­tient la na­tio­na­li­té fran­çaise. Mal­gré des évé­ne­ments dra­ma­tiques qui ont frap­pé sa « longue » vie, Ma­ria est res­tée so­lide comme un roc, et tou­jours vaillante.

(Pho­to C. B.)

Ma­ria Cam­pese en­tou­rée de sa fa­mille et du maire Gil­bert Pé­ru­gi­ni.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.