Le vil­lage passe à l’orange

La ma­ni­fes­ta­tion, dé­mar­rée hier sous le so­leil, bat des re­cords au re­gard du nombre d’ex­po­sants, de l’af­fluence, et des ani­ma­tions... Il reste en­core une jour­née pour tout dé­cou­vrir sur ce…fruit !

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - La Une - S. CHAUDHARI

Le vil­lage est pas­sé à l’orange hier! Rien de grave, ce­pen­dant: il s’agis­sait de cé­lé­brer di­gne­ment la Fête de la Courge, 22e édi­tion. En­vi­ron 125 ex­po­sants étaient pré­sents, dont une ving­taine de nou­veaux. Toutes les es­pèces de plantes de la fa­mille des cu­cur­bi­ta­cées étaient re­pré­sen­tées : po­ti­mar­ron, courge spa­ghet­ti, pâ­tis­son blanc, courge à trompe d’Al­ben­ga, etc.

Mul­tiples dé­cli­nai­sons

Le pu­blic était ra­vi : il y avait for­cé­ment une es­pèce ja­mais en­core dé­gus­tée ! Ce fruit (bo­ta­ni­que­ment par­lant) était d’ailleurs in­cor­po­ré dans de très nom­breuses re­cettes, sa­lées ou su­crées: muf­fins, brioches, quiches, pain, confi­tures, tuiles, etc. Cer­tains ont ten­té (avec suc­cès) des as­so­cia­tions : tarte courge et cho­ri­zo, gâ­teau courge et can­nelle, ou à la fa­rine de châ­taigne, pain d’épices miel, orange et courge, confi­tures de courges, pêches et ana­nas… Ve­nu d’Es­par­ron-de-Pal­lières, Cor­ré Nad­za­ro a dé­ployé son stand de­vant l’hô­tel de ville. Ins­tal­lé de­puis moins d’un an, il pro­pose les pro­duits de son pre­mier bras­sin: la bière à la courge! Après une se­maine de fer­men­ta­tion et trois se­maines de garde, les courges ont été in­tro­duites, à la fin, lors du pro­ces­sus d’em­pâ­tage. « Les courges ont mû­ri il y a cinq se­maines. Elles sont rô­ties au four afin de les rendre plus goû­teuses et friables. Le ren­du est doux et cré­meux », dé­taille le jeune ar­ti­san, qui a quit­té son job en chai afin de s’éloi­gner des ob­jec­tifs de ren­ta­bi­li­té (et de ses mau­vaises consé­quences) pour se mettre à son compte. « Je sou­hai­tais pro­po­ser quelque chose de lo­cal: les cé­réales sont se­mées et ré­col­tées ici, le bras­sage est réa­li­sé à l’eau du Ver­don, les courges sont lo­cales et j’ai mon­té une hou­blon­ne­rie à Ar­ti­gnosc. »

Vente di­recte

Non loin de là, Ka­rine Lau­tier, des Mayons, ré­gale pe­tits et grands avec ses confi­se­ries bio, tout comme ses graines et cé­réales, idéales à l’heure apé­ri­tive. « Les bon­bons sont moins su­crés, mais riches en goût… La spé­cia­li­té d’au­jourd’hui, c’est le pop-corn aux pé­pins de courge grillés. » Une ori­gi­na­li­té saine et gour­mande. Ju­lien Ali­bert est pro­duc­teurs de courges à Rians de­puis une ving­taine d’an­nées, après avoir re­pris l’ex­ploi­ta­tion fa­mi­liale. La culture des cu­cur­bi­ta­cées a don­né quelques sueurs froides cette an­née, en rai­son des « pluies au prin­temps et de l’été sec : la ré­colte, moyenne, a été pré­coce. » La vente di­recte au consom­ma­teur per­met de sup­pri­mer un in­ter­mé­diaire et ré­mu­nère cor­rec­te­ment l’ex­ploi­tant. « On nous les achète 20 cen­times du ki­lo et c’est re­ven­du en­suite 2 eu­ros le ki­lo… » La com­mune doit éga­le­ment af­fron­ter une baisse du nombre de pro­duc­teurs lo­caux : de­puis la créa­tion de la fête, trois à quatre culti­va­teurs ont pris leur re­traite sans re­prise de leur ex­ploi­ta­tion. L’an der­nier, « entre 30 000 et 35000 per­sonnes» avait fait le dé­pla­ce­ment. Un chiffre ob­te­nu grâce au taux d’oc­cu­pa­tion des places de par­king, ex­plique Vé­ro­nique Vi­cente, ad­jointe dé­lé­guée aux fes­ti­vi­tés. Le re­cord d’af­fluence de­vrait

être bat­tu cette an­née. Au­tour des stands, une foule d’ani­ma­tions (pas tou­jours en lien avec la courge) ont égayé la jour­née fes­tive. On a en­vie de sug­gé­rer, à l’ap­proche d’Hal­lo­ween, la mise en place d’un ate­lier de créa­tion de pe­tites lan­ternes à base de pe­tites courges dé­co­ra­tives, de confec­tion de ci­trouilles en pa­pier bou­chon­né, de fa­bri­ca­tion d’es­tampes sculp­tées sur les fruits, de chasse à la courge avec lots, etc.

/Cô­te­lées ou lisses, toutes les va­rié­tés étaient re­pré­sen­tées. /Cor­ré Nad­za­ro vient de se lan­cer dans la fa­bri­ca­tion de bière à la courge. /La mas­cotte a fait fu­reur. /Pop-corn bio aux pé­pins de courge grillés.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.