Voi­là tout ce qui va chan­ger au er no­vembre

Var-Matin (Brignoles / Le Luc / Saint-Maximin) - - France -

Comme tous les pre­miers du mois, cer­tains chan­ge­ments ont lieu en France. Pe­tit tour d’ho­ri­zon des évo­lu­tions à prendre en compte de­main.

Le prix du gaz grimpe de , %

Les ta­rifs ré­gle­men­tés de vente de gaz d’En­gie aug­mentent de 5,79 % en moyenne à par­tir de de­main par rap­port au ba­rème en vi­gueur en oc­tobre 2018. Quelque 4,5 mil­lions de mé­nages fran­çais sont concer­nés par cette nou­velle hausse. Pour rap­pel, les ta­rifs ré­gle­men­tés du gaz ap­pli­qués par En­gie avaient dé­jà su­bi une aug­men­ta­tion moyenne de 3,25 % en oc­tobre. Il s’agit du sep­tième mois consé­cu­tif de hausse.

Dé­but de la trêve hi­ver­nale

Comme chaque an­née, les ex­pul­sions de lo­ca­taires sont sus­pen­dues pen­dant la pé­riode dite de « trêve hi­ver­nale », qui s’étend à par­tir de de­main jus­qu’au 31 mars. At­ten­tion néan­moins, l’ex­pul­sion de­meure pos­sible si le lo­ge­ment se trouve dans un bâ­ti­ment qui fait l’ob­jet d’un ar­rê­té de pé­ril, ou s’il est pré­vu un re­lo­ge­ment adap­té pour le lo­ca­taire et sa fa­mille. Concer­nant les squat­teurs, seul le juge peut sup­pri­mer le bé­né­fice de la trêve hi­ver­nale.

Coup de pouce aux re­traites com­plé­men­taires

Les re­traites com­plé­men­taires de l’Agirc-Arc­co aug­men­te­ront de 0,6 % de­main. L’Agirc concerne les sa­la­riés non cadres du pri­vé et l’Arc­co les sa­la­riés cadres du pri­vé. La va­leur du point Agirc pas­se­ra de 0,4352 à 0,4378 Celle du point Arc­co de 1,2513 à 1,2588 Le mon­tant an­nuel de la com­plé­men­taire s’ob­tient en mul­ti­pliant le nombre de points ac­quis par sa va­leur.

Re­va­lo­ri­sa­tion de l’al­lo­ca­tion aux adultes han­di­ca­pés

Ac­tuel­le­ment d’un mon­tant maxi­mal de 819 l’al­lo­ca­tion aux adultes han­di­ca­pés (AAH) est por­tée à 860 par mois dès de­main. Et dans un an, elle se­ra à nou­veau re­va­lo­ri­sée, son mon­tant se­ra por­té à 900 par mois en no­vembre 2019. Soit au to­tal une hausse de 81 du mon­tant men­suel de l’al­lo­ca­tion. Cette re­va­lo­ri­sa­tion ex­cep­tion­nelle de l’AAH a été adop­tée dans le cadre de la lutte contre la pau­vre­té, en fa­veur des per­sonnes han­di­ca­pées.

Re­va­lo­ri­sa­tion de la prime d’ac­ti­vi­té

La prime d’ac­ti­vi­té, aide aux tra­vailleurs mo­destes (jus­qu’à 1 300 per­çue par 2,66 mil­lions de foyers, doit aug­men­ter de 20 par mois à comp­ter de de­main. La prime d’ac­ti­vi­té est un complément de re­ve­nu pour les pe­tits sa­laires qui rem­place le RSA ac­ti­vi­té et la prime pour l’em­ploi. Les sa­la­riés et fonc­tion­naires de 18 ans ou plus, cé­li­ba­taire ou en couple, avec ou sans en­fant, peuvent en bé­né­fi­cier sous cer­taines condi­tions. On peut la per­ce­voir en tant que jeune sa­la­rié, jeune au­to-en­tre­pre­neur, étu­diant exer­çant un em­ploi sous condi­tions, ap­pren­ti sous condi­tions, etc. Source : www.ser­vice-pu­blic.fr

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.