La Foire de Bri­gnoles 

En pro­fes­sion­na­li­sant ses concours, la Foire ré­af­firme son ca­rac­tère agri­cole et pro­ven­çal. Et veut que ses mé­dailles fassent of­fice de la­bel d’ex­cel­lence à l’échelle ré­gio­nale

Var-Matin (Draguignan / Pays de Fayence) - - Centre Var - PHI­LIPPE ZAMARI pza­ma­ri@var­ma­tin.com

Du vé­né­rable concours des vins, au tout jeune concours des fro­mages, la Foire de Bri­gnoles ne cesse de rap­pe­ler son an­crage agri­cole et sa vo­lon­té de va­lo­ri­ser le ter­roir pro­ven­çal. « La Foire est très at­ta­chée, très fière de ses concours, et nous avons pour 2018 la vo­lon­té de leur confé­rer en­core une au­ra, une fia­bi­li­té, une lé­gi­ti­mi­té sup­plé­men­taire, ob­serve Lio­nel Ray­naud, son pré­sident, avec pour maître mot : pro­fes­sion­na­li­sa­tion ». Aux yeux du co­mi­té, « plus nous se­rons pros, plus nos concours se­ront connus et respectés ». Ce­la se tra­duit par « des par­te­na­riats, avec des spé­cia­listes des quatre do­maines concer­nés. Après le chan­ge­ment et l’ho­mo­gé­néi­sa­tion gra­phique du lo­go de nos mé­dailles, l’an pas­sé, nous pour­sui­vons dans cette voie. Nous vi­sons l’ex­cel­lence ré­gio­nale. Il s’agit que les agri­cul­teurs soient fiers d’ap­po­ser le ma­ca­ron “Concours de la Foire de Bri­gnoles”, que le pu­blic l’iden­ti­fie bien et qu’il soit un gage de grande qua­li­té. Un vé­ri­table la­bel pro­ven­çal », s’en­thou­siasme le pré­sident Ray­naud.

Les vins : l’ex­per­tise pro­ven­çale

« C’est le concours le plus an­cien. Il rayonne sur la pro­duc­tion vi­ti­cole de tout l’arc mé­di­ter­ra­néen, et de la Corse», rap­pelle Lio­nel Ray­naud. Le ju­ry de 150 per­sonnes est com­po­sé de pro­fes­sion­nels du vin – vi­gne­rons, cour­tiers, som­me­liers, etc. – aux­quels viennent se gref­fer quelques ama­teurs aver­tis. « En ma­tière de vins de Pro­vence, l’ex­per­tise du concours de la Foire est bien éta­blie. Là où les mé­dailles des concours na­tio­naux voire in­ter­na­tio­naux sont don­nées par des ju­rys très hé­té­ro­clites – avec des Bour­gui­gnons, des Bor­de­lais, des Al­sa­ciens, etc. –, celles du concours de la Foire de Bri­gnoles sont dé­cer­nées par des vrais connais­seurs du ter­roir spé­ci­fi­que­ment mé­di­ter­ra­néen, de sa géo­lo­gie, ses cé­pages, sa ty­pi­ci­té, etc. » Le concours au­ra lieu dès le 6 mars.

Les huiles : les aro­ma­ti­sées de la fête

Le concours des huiles au­ra lieu le 15 avril 2018, pen­dant la Foire. Il se­ra cha­peau­té par deux au­to­ri­tés ré­gio­nales en la ma­tière : l’Afi­dol (As­so­cia­tion fran­çaise in­ter­pro­fes­sion­nelle de l’olive) et le Centre tech­nique de l’oli­vier, ba­sé à Aix. « Nous avons eu plus de 120 par­ti­ci­pants l’an pas­sé, ve­nus de toute la ré­gion mais aus­si de Grèce ». Nou­veau­té de l’an­née : «Le concours se­ra ou­vert aux huiles aro­ma­ti­sées. Nous es­pé­rons en re­ce­voir de nom­breux échan­tillons...»

Les miels : l’in­quié­tude

« Nous sommes un peu in­quiets pour ce concours... On connaît les dé­gâts des pes­ti­cides de­puis des an­nées chez les po­pu­la­tions d’abeilles, et donc les pro­duc­tions des api­cul­teurs. Et cette an­née, la sé­che­resse a du­re­ment frap­pé, et frappe tou­jours d’ailleurs...» Il est donc à craindre que peu d’échan­tillons concourent bien, le 6 mars, sous l’égide du syn­di­cat des miels du Var.

Les fro­mages : une di­men­sion ré­gio­nale

« Ce concours connaît une évo­lu­tion si­gni­fi­ca­tive. On a sou­hai­té sau­ter le pas et lui confé­rer une di­men­sion dé­sor­mais ré­gio­nale ». Ce 19 avril 2018, le concours bé­né­fi­cie­ra de l’ex­per­tise de la Mai­son ré­gio­nale de l’éle­vage, et de l’as­so­cia­tion des Maîtres fro­ma­gers de France, rien que ça! Jusque-là ré­ser­vé aux ca­prins, le concours s’ouvre éga­le­ment aux ovins et bo­vins. De quoi fé­dé­rer. « On es­père 120 par­ti­ci­pants, pré­cise Lio­nel Ray­naud, ain­si que la pré­sence du jour­na­liste et cri­tique gas­tro­no­mique Pe­ri­co Le­gasse ». « Nous met­tons tout en oeuvre pour at­teindre notre ob­jec­tif : faire en sorte que dans le monde agri­cole ré­gio­nal, nos mé­dailles fassent of­fice de ré­fé­rence», conclue Lio­nel Ray­naud.

(Pho­tos doc H. D. S., F. M. et F. M.)

Fro­mages, huiles, vins et miels : la Foire de Bri­gnoles en­tend de­ve­nir un vé­ri­table la­bel d’ex­cel­lence pour les meilleurs pro­duits du ter­roir pro­ven­çal.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.