Le Tour de France de l’éga­li­té prend ses quar­tiers dans le Var

Ol­lioules Les pre­miers ate­liers vi­sant à fa­vo­ri­ser l’éga­li­té femme-homme se sont dé­rou­lés hier. L’oc­ca­sion de dé­cou­vrir le parcours de sept femmes face à la créa­tion d’en­tre­prise

Var-Matin (Draguignan / Pays de Fayence) - - Var - M. G.

Re­cueillir la pa­role sur l’éga­li­té femme-homme au quo­ti­dien, les dif­fi­cul­tés ren­con­trées, les pro­po­si­tions for­mu­lées. Faire émer­ger et par­ta­ger les bonnes pra­tiques, iden­ti­fier les nou­veaux chan­tiers à ou­vrir et les ac­tions à me­ner par le gou­ver­ne­ment. Tel est le double ob­jec­tif du Tour de France de l’éga­li­té, lan­cé dé­but oc­tobre par le Pre­mier mi­nistre et la se­cré­taire d’État en charge de l’éga­li­té entre les femmes et les hommes, Mar­lène Schiap­pa. Une opé­ra­tion qui se dé­cline éga­le­ment dans le Var et dont les pre­miers ate­liers se sont dé­rou­lés hier à Ol­lioules.

Les dif­fi­cul­tés des créa­trices d’en­tre­prise

Pre­mière thé­ma­tique abor­dée hier ma­tin : l’en­tre­pre­na­riat au fé­mi­nin dans les quar­tiers. « Sept femmes ont ra­con­té leur parcours de créa­tion très com­pli­qué, comme ces Sey­noises qui ont été bé­né­voles dans des as­so­cia­tions puis qui ont eu l’en­vie d’al­ler plus loin. Mais quand on est is­sue d’un quar­tier prio­ri­taire (en l’oc­cur­rence Berthe), c’est en­core plus com­pli­qué », ex­plique la sous-pré­fète As­trid Jef­frault, ci­tant l’exemple de Nad­jet Benz­ho­ra qui a fon­dé deux res­tau­rants d’in­ser­tion à La Seyne et à Tou­lon. Éga­le­ment évo­qué : le dis­po­si­tif d’ac­com­pa­gne­ment à la créa­tion d’en­tre­prise lan­cé à Hyères en mars der­nier. « L’ob­jec­tif est que les femmes qui sont sui­vies puissent créer leur en­tre­prise, tout en le­vant les freins per­son­nels, fa­mi­liaux, cultu­rels, pra­tiques, fi­nan­ciers et ad­mi­nis­tra­tifs. Et ce, no­tam­ment, par le biais de par­rains, de coachs. »

Quelle place dans l’es­pace pu­blic ?

À cet égard, re­prend Chan­tal Mo­lines, dé­lé­guée dé­par­te­men­tale aux droits des femmes et à l’éga­li­té, « on sent bien que le fait d’avoir de la consi­dé­ra­tion, de l’écoute et de l’ac­com­pa­gne­ment, amène à une trans­for­ma­tion de ces femmes ». Dans la fou­lée, c’est un ate­lier sur les parcours de femmes vic­times de vio­lences qui s’est dé­rou­lé du­rant l’après-mi­di. Avec, là aus­si, un double ob­jec­tif : « Com­prendre com­ment on peut amé­lio­rer la pré­ven­tion et la prise en charge, et sa­voir ce qu’il manque dans l’ac­com­pa­gne­ment. » Et le 4 dé­cembre à La Seyne, c’est un ate­lier sur la place des femmes dans l’es­pace pu­blic qui au­ra lieu. « Dans cer­tains quar­tiers, il y a une ap­pro­pria­tion par des hommes de cet es­pace dont les femmes sont chas­sées », rap­pelle la sous-pré­fète. Au terme de ces ate­liers, « nous fe­rons re­mon­ter les bonnes pra­tiques et les ex­pé­riences po­si­tives, afin de ca­pi­ta­li­ser tout ce­la au ni­veau na­tio­nal. Et on es­père que ces ex­pé­riences pour­ront être re­prises sous la forme de pro­po­si­tions de lois ou d’ac­tions fi­nan­cées au ni­veau na­tio­nal », conclut As­trid Jef­frault.

(Photo M. G.)

Chan­tal Mo­lines, dé­lé­guée dé­par­te­men­tale aux droits des femmes et à l’éga­li­té, et As­trid Jef­frault, sous-pré­fète char­gée de mis­sion, ont ac­cueilli hier la Sey­noise Nad­jet Ben­zoh­ra (à droite) qui a té­moi­gné lors de l’ate­lier consa­cré à l’en­tre­pre­na­riat au fé­mi­nin.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.