Belle com­pli­ci­té chez les oléi­cul­teurs

L’ir­ri­ga­tion et la trans­mis­sion des ex­ploi­ta­tions in­quiètent la cen­taine d’adhé­rents

Var-Matin (Fréjus / Saint-Raphaël) - - Pays De Fayence - C. G. www.olei­cul­teurs­du­pays­de­fayence.fr, siège : mairie de Callian et Jean Gault : 06.40.32.38.44.

Les ef­fets bé­né­fiques de l’huile d’olive sur la san­té ne sont plus à dé­mon­trer. Et il sem­ble­rait que l’as­so­cia­tion des oléi­cul­teurs du Pays de Fayence met en pra­tique les bons conseils qu’elle dis­tille, tant elle se porte à mer­veille. Les quelque 70 adhé­rents co­ti­sants, réunis en as­sem­blée gé­né­rale et ac­cueillis au Cas­tel­la­ras par la sym­pa­thique Her­mance Ca­ro Jo­plet, aus­si. Le pré­sident Jean Gault et les membres ont écou­té avec at­ten­tion les bonnes pa­roles de Jean-Louis Bar­jol, conseiller gé­né­ral au mi­nis­tère de l’Agri­cul­ture et de l’Ali­men­ta­tion, qui leur a par­lé du sec­teur oléi­cole mon­dial : « La France est un grand pays consom­ma­teur et elle fait par­tie, au tra­vers de l’Union Eu­ro­péenne et de ses 28 pays, du Con­seil Oléi­cole In­ter­na­tio­nal qui compte 17 membres dont, entre autres, l’Iran, l’Irak, la Tur­quie, l’Uru­guay... Nous vou­lons pro­mou­voir le haut de gamme avec des normes qui res­pectent la pu­re­té et la qua­li­té, vé­ri­fiées par l’ana­lyse sen­so­rielle qui elle, classe les huiles ».

Un rap­port dense

Jean Gault a sou­li­gné : « Les spé­cia­listes qui nous rendent vi­site se rendent compte du ni­veau des par­ti­ci­pants et de notre par­faite

com­pli­ci­té ». En ef­fet, toute l’an­née l’as­so­cia­tion pro­digue des for­ma­tions à la taille, la greffe, l’ir­ri­ga­tion, la fer­ti­li­sa­tion et à la re­con­nais­sance de la qua­li­té de l’huile. D’autre part, elle or­ga­nise une com­pé­ti­tion cu­li­naire très cou­rue à base d’olives et une en­traide grâce au groupe consti­tué par Ca­ro­line Oni­fri qui s’oc­cupe éga­le­ment de la sen­si­bi­li­sa­tion dans les col­lèges. Cette an­née 2017 a vu la conti­nui­té de l’in­ven­taire avec Ré­my Pé­cout et ce sont près de 30 va­rié­tés qui ont été ré­per­to­riées en Pays de Fayence. «Au ni­veau de la com­mu­ni­ca­tion, nous avons édi­té une bro­chure de nos re­cettes cu­li­naires et réa­li­sé deux films do­cu­men­taires dont on peut voir des ex­traits à la Mai­son du Lac, et nous avons par­ti­ci­pé à la fête du mi­mo­sa de Tan­ne­ron, celle du Prin­temps à Mon­tau­roux et à la Foire Agri­cole du Pays de Fayence ». Pour 2018, sont pré­vus la conti­nua­tion des ac­tions en­tre­prises, l’amé­lio­ra­tion du site web, le lan­ce­ment d’un bul­le­tin évé­ne­men­tiel, la mise à dis­po­si­tion d’équi­pe­ments ma­té­riels et la par­ti­ci­pa­tion à la Foire Agri­cole en mai pro­chain.

Pro­blèmes d’ave­nir...

Si le bi­lan fi­nan­cier, du tré­so­rier Do­mi­nique Mas­sé, laisse ap­pa­raître un solde po­si­tif de 1673€, Jean Gault a conclu en men­tion­nant deux pro­blèmes dé­ci­sifs pour l’ave­nir de l’as­so­cia­tion : «On ne peut plus en­vi­sa­ger l’oléi­cul­ture pro­duc­tive sans ir­ri­ga­tion... Nous n’avons pas le sta­tut d’agri­cul­teur, mais on ne doit pas être pour au­tant ou­bliés et l’autre ques­tion d’ave­nir concerne la trans­mis­sion des do­maines oléi­coles par les per­sonnes âgées ou fa­ti­guées qui ne peuvent plus en­tre­te­nir leur do­maine et cherchent des pres­ta­taires pour trans­mettre un beau pa­tri­moine ». Ni­co­las Mar­tel, vice-pré­sident de la ComCom en charge de l’éco­no­mie et l’agri­cul­ture s’est dit « sa­tis­fait de voir votre jeune as­so­cia­tion aus­si dy­na­mique et créa­trice... la ComCom vous sou­tient dans vos ef­forts ».

(Pho­to C. G.)

Une belle en­tente chez les oléi­cul­teurs du Pays de Fayence.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.