 mil­lions d’eu­ros pour une plage

L’Amé­ri­cain Frank McCourt et son fils Drew ont mis 27 mil­lions d’eu­ros sur la table pour ac­qué­rir cet hô­tel-res­tau­rant à la confi­gu­ra­tion unique sur la Côte d’Azur

Var-Matin (Fréjus / Saint-Raphaël) - - La Une -

En 2020, Shah­la Mauch Dey­him ne souf­fle­ra pas les 60 ans de l’Epi-Plage. La grande or­don­na­trice des lieux de­puis 1972, an­née du ra­chat à Al­bert De­barge, grand in­dus­triel du monde phar­ma­ceu­tique, a fi­na­le­ment dé­ci­dé de pas­ser à son tour la main. L’idée trot­tait dans sa tête de­puis quelques an­nées. Et puis s’est pré­sen­tée l’oc­ca­sion qui réunis­sait toutes les condi­tions qu’elle s’était fixée (lire par ailleurs) en la per­sonnne du mil­liar­diaire amé­ri­cain Frank McCourt et de son fils aî­né Drew. Ce­lui qui a fait for­tune dans l’im­mo­bi­lier est sur­tout connu en France pour avoir mis 45 mil­lions sur la table pour ac­qué­rir l’Olym­pique de Mar­seille au­près de Mar­ga­ri­ta Louis-Drey­fus. L’ad­di­tion a été de 27 mil­lions sup­plé­men­taires pour ajou­ter à son chep­tel su­diste le cé­lèbre éta­blis­se­ment ra­ma­tuel­lois qui a vu dé­fi­ler de­puis 1960 un im­pre­sion­nant contin­gent VIP. De BB à Ma­don­na. Shah­la nous ac­cueille en ca­res­sant les touches de son Stein­way, au­tre­fois sti­mu­lées par Mi­chel Ber­ger ou Di­dier Bar­be­li­vien. Un ins­tru­ment cher à sa pre­mière exis­tence de pia­niste. Voi­ci ce qu’elle nous conte sur les cou­lisses de son odys­sée à L’Epi à l’orée de sa qua­trième vie...

  m constel­lés de dix chambres et une suite sur la plage de Pam­pe­lonne, une si­tua­tion unique à Ramatuelle, qui vaut à l’Epi-Plage de Shah­la Mauch Dey­him de pas­ser sous pa­villon amé­ri­cain.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.