Cin­quante nuances de craie dans le centre an­cien

La Jour­née du com­merce de proxi­mi­té, hier, a été « mar­quée » par le pre­mier Fes­ti­val de la craie qui a co­lo­ré les rues de la vieille ville de St-Ra­phaël. Un beau dé­mar­rage plé­bis­ci­té par les fa­milles

Var-Matin (Fréjus / Saint-Raphaël) - - La Une - N. P.

Craie. Nom fé­mi­nin. Bâ­ton­net fait de car­bo­nate de chaux amorphe qu’on trouve en bancs plus ou moins épais dans cer­taines couches du sol. Hier, c’est pour­tant bien en sur­face que l’on trou­vait cette sub­stance, épar­pillée fa­çon puzzle géant dans les rues du centre an­cien de Saint-Ra­phaël, au­tour de la rue de la Ré­pu­blique. De toutes les cou­leurs, de toutes les formes. Ces traces de craie ont été l’oeuvre de pe­tits gé­nies de tous âges, ar­tistes de rue d’un jour, à l’oc­ca­sion du tout pre­mier Fes­ti­val de la craie, or­ga­ni­sé hier lors de la jour­née na­tio­nale du com­merce de proxi­mi­té. « Ce­la fait une heure et de­mi que mes en­fants sont oc­cu­pés à bar­bouiller le sol, ils adorent. J’ai ra­re­ment vu le centre an­cien être au­tant ani­mé », s’es­claffe Mar­jo­rie, cette jeune mère ra­phaë­loise bien contente d’être pré­sente, ten­tant de ne pas mettre les pieds sur les créa­tions de ses ché­ru­bins. Et cha­cun en re­de­mande !

(Pho­tos Ade­line Le­bel)

La créa­tion et l’ima­gi­na­tion de cha­cun des par­ti­ci­pants, pe­tits ou grands, ont été sti­mu­lées !

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.