Ils ont ré­pon­du à la ques­tion « Peut-on vivre sans jour­naux ? »

Var-Matin (Grand Toulon) - - Toulon - P. MAES

Jeu­di soir, les in­ter­ven­tions, puis les ques­tions­ré­ponses se sont fo­ca­li­sées sur la di­cho­to­mie entre la mis­sion d’in­té­rêt gé­né­ral de la presse et les contraintes éco­no­miques. Sé­bas­tien Bois­tel, jour­na­liste au Ra­vi, a rap­pe­lé l’im­por­tance d’une presse « pas pa­reille » pour faire en­tendre un autre son de cloche, mais il a aus­si sou­li­gné les dif­fi­cul­tés aux­quelles elle est confron­tée. Pour Pa­trice Mag­gio, di­rec­teur-ad­joint des ré­dac­tions de Nice-ma­tin et Var-ma­tin ,« la presse n’est pas en grande forme éco­no­mique mais elle n’a ja­mais au­tant été lue grâce à la ré­vo­lu­tion di­gi­tale. Les mé­dias doivent sai­sir cette op­por­tu­ni­té afin de s’adres­ser au plus grand nombre et pré­ser­ver le vivre en­semble ». Thier­ry Tur­pin, jour­na­liste à La Mar­seillaise, a ren­ché­ri : « La presse est un élé­ment in­dis­so­ciable de la vie dé­mo­cra­tique. L’en­jeu est main­te­nant de cré­di­bi­li­ser les conte­nus sur In­ter­net. » Jac­que­line Rey­nier, de l’Ob­ser­va­toire de la li­ber­té de créa­tion, a rap­pe­lé que la li­ber­té de dif­fu­sion doit com­plé­ter la li­ber­té de créer. La ren­contre a été sui­vie par la pro­jec­tion du film Contre pou­voirs, de Ma­lek Bens­maïl, axé sur le quo­ti­dien El Wa­tan. Odah & Da­ko dé­barquent à Tou­lon. Pour la pre­mière date de leur tour­née, le duo a choi­si le Théâtre Col­bert. Ils se pro­dui­ront ce soir, à  h  (). Et les deux amis Dao et Sa­mir sont de vrais per­for­meurs. En té­moigne leur spec­tacle :  h  de stand up al­liant hu­mour, im­pro­vi­sa­tion, rap et in­ter­ac­tion avec les spec­ta­teurs. Car le pu­blic choi­sit des mots au ha­sard et Odah & Da­ko en font un morceau. On y re­trouve aus­si des sketchs s’adres­sant plu­tôt aux jeunes, avec les thé­ma­tiques des ados, des filles et du foot. « Je les ai ren­con­trés la pre­mière fois à un fes­ti­val d’hu­mour à Mar­seille et ils sont su­per sym­pas, confie Pas­cal Lel­li,  ans, di­rec­teur du théâtre. Ils pro­posent quelque chose de nou­veau et on voit peu de stand up en duo. » Et ce n’est pas un ha­sard si presque toutes les places ont été ven­dues la veille de la soi­rée. En ef­fet, les deux « cracks » de l’im­pro­vi­sa­tion ont dé­jà écu­mé les pla­teaux de té­lé­vi­sion.

1. Les places sont à 22 eu­ros en plein ta­rif et 19 eu­ros en ta­rif ré­duit (ly­céens, étu­diants, plus de 60 ans…). RDV sur www.le­col­bert.fr.

(Pho­to P. Ma.) (Pho­to M. J.)

Jeu­di, dans les lo­caux de la Fol , le dé­bat était ani­mé par Guy Re­bec, conseiller mu­ni­ci­pal EELV, en­tou­ré de Pa­trice Mag­gio, di­rec­teur ad­joint des ré­dac­tions de Nice-ma­tin Var-ma­tin, Jac­que­line Rey­nier, Thier­ry Tur­pin et Sé­bas­tien Bois­tel. La re­mise des prix a eu lieu jeu­di soir, à l’agence de la rue Re­vel.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.