At­teindre le zé­ro dé­chet, un dé­fi qui em­balle

Pour di­mi­nuer la quan­ti­té de dé­chets, le Si­ved et l’as­so­cia­tion Ecos­cience lancent le dé­fi « Foyers z’hé­ros dé­chet ». Vingt fa­milles se­ront coa­chées pour ap­pli­quer des éco­gestes

Var-Matin (Grand Toulon) - - Centre Var - VIC­TOR TILLET

805 ki­los, soit la pro­duc­tion de dé­chets moyenne par ha­bi­tant sur le ter­ri­toire du Si­ved (Syn­di­cat in­ter­com­mu­nal pour la va­lo­ri­sa­tion et l’éli­mi­na­tion des dé­chets) en 2014. Un chiffre éle­vé qui tient compte des or­dures mé­na­gères, ain­si que des en­com­brants, et des dé­chets in­duits de la pro­duc­tion de pro­duits. En­ga­gé dans une dé­marche « zé­ro dé­chet, zé­ro gas­pillage », le Si­ved a mis en place l’opé­ra­tion « Foyers z’hé­ros dé­chets ». En col­la­bo­ra­tion avec Ecos­cience, ce dis­po­si­tif a pour but la ré­duc­tion des dé­chets pro­duits.

Vingt foyers pi­lotes

Pour al­lé­ger la ba­lance, le Si­ved a lan­cé un ap­pel à can­di­da­ture pour par­ti­ci­per au dé­fi. Vingt fa­milles ont été re­te­nues : «Nous avons re­çu beau­coup de can­di­da­tures, mais nous avons pri­vi­lé­gié un pe­tit échan­tillon plus ap­pro­fon­di. La prio­ri­té était d’avoir des par­ti­ci­pants au pro­fil va­rié, plus ou moins sen­sibles à la ques­tion, et sur des com­munes dif­fé­rentes», ex­pose Lau­rie Ga­bo­riau, char­gée de mis­sion au Si­ved, et l’une des coaches de l’opé­ra­tion. Cinq en tout en­ca­dre­ront les fa­milles pen­dant les six mois du dé­fi, afin de ré­pondre aux at­tentes et as­su­rer un sui­vi. Pour Ch­ris­tophe Pa­lus­sière, vice-pré­sident de l’or­ga­nisme, la ré­duc­tion de dé­tri­tus com­mence par les gestes du quo­ti­dien : «Sou­vent on en­tend “à mon échelle je ne chan­ge­rai rien”. Il faut ar­ri­ver à dé­mon­trer que c’est tout le contraire, que cha­cun peut ap­por­ter sa pierre à l’édi­fice. »

Ap­prendre des éco­gestes

Pre­mière étape pour les coaches, faire un état des lieux dans chaque de­meure pour mon­trer ce que l’on peut évi­ter de je­ter. « On est en­tré dans une ère du “tout je­table”. C’est pour­quoi il est né­ces­saire de faire de la pré­ven­tion », es­time Mi­kael Sch­nei­der, di­rec­teur d’Ecos­cience Pro­vence. Les in­ter­ve­nants du Si­ved dis­til­le­ront des conseils aux par­ti­ci­pants au tra­vers d’ate­liers par­ti­ci­pa­tifs, une fois par mois. Vi­site du centre d’en­fouis­se­ment, sen­si­bi­li­sa­tion au gas­pillage alimentaire, com­pos­tage, réuti­li­sa­tion de dé­chets, fa­bri­ca­tion de cos­mé­tiques... Des échanges qui se ma­té­ria­li­se­ront au quo­ti­dien avec un re­le­vé des quan­ti­tés de dé­chets gé­né­rées par foyers. Avec l’ob­jec­tif de di­mi­nuer le plus pos­sible.

Dif­fu­ser

Der­niè­re­ment, par­ti­ci­pants et en­ca­drants étaient réunis à la Mai­son des ser­vices pu­blics pour le lan­ce­ment de l’opé­ra­tion. Une mise au point col­lec­tive où les coaches ont don­né des re­com­man­da­tions comme va­lo­ri­ser ses bio dé­chets et restes ali­men­taires en com­post ou ache­ter en vrac pour évi­ter les em­bal­lages. Par­ti­ci­pante ori­gi­naire de Roc­ba­ron, Delphine est em­bal­lée par l’opé­ra­tion : «On s’in­té­resse de­puis long­temps au zé­ro dé­chet. Nous comp­tons sur cette ini­tia­tive pour nous don­ner des astuces. En pe­sant nos or­dures, on se sent dans le concret et ça per­met de me­su­rer les ef­forts, c’est en­cou­ra­geant. » Lors de la réunion, les fa­milles pré­sentes s’échan­geaient dé­jà des conseils pra­tiques sur leurs ha­bi­tudes. De qui ré­jouir Lau­rie Ga­bo­riau : « Nous comp­tons sur eux pour dif­fu­ser ces gestes au­tour d’eux afin d’amé­lio­rer nos modes de vie. »

(Pho­to Hélène Dos San­tos)

Le but du Si­ved est de di­mi­nuer le nombre de dé­chets gé­né­rés par les foyers.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.