Cô­té jar­din, La Rode en prend de la graine

Var-Matin (Grand Toulon) - - Toulon - SI­MON FONT­VIEILLE

Di­manche ma­tin, dans le square des Ailes d’or s’éta­lant au pied des 22 étages du Hé­ron, ils sont une poi­gnée d’en­fants à cou­rir au­tour des arbres et à fu­re­ter dans les buis­sons. Leur mis­sion : trou­ver la cen­taine de sa­chets conte­nant des graines de ra­dis ou en­core des ha­ri­cots blancs. « Il y a même des se­mences de plantes pré­his­to­riques ! », s’en­flamme Syl­vie Bra­sier, membre de l’as­so­cia­tion des Graines d’or, or­ga­ni­sa­trice de cette chasse lé­gu­mi­neuse en plein coeur du quar­tier de La Rode. Même en­thou­siasme du cô­té des mi­nots. « J’adore m’oc­cu­per des plantes, les voir pous­ser ! Je le fai­sais avant à l’école… », sou­rit Ma­téïs, 9 ans.

Anar­chique tu­lipe

Mais, même si - et ce n’est pas né­gli­geable, vous en convien­drez -, les en­fants peuvent re­par­tir avec une graine plan­tée dans une boîte d’oeufs « bio­dé­gra­dable », ils ont aus­si la pos­si­bi­li­té de la plan­ter dans une des par­celles du jar­din par­ta­gé en train de ger­mer dans ce parc tris­tou­net. Une fa­çon de sen­si­bi­li­ser à la pro­tec­tion de l’en­vi­ron­ne­ment. « Nous avons lan­cé le jar­din par­ta­gé il y a deux ans, dé­taille Ca­rine Che­vrier. Les gens peuvent se fé­dé­rer au­tour d’un pro­jet, se re­trou­ver, par­ta­ger un verre. » Les trois sur­faces se­mées et culti­vées ont beau être mo­destes - en­semble, elles tapent dans les 7 m2… -, elles semblent por­ter leurs fruits. « Au dé­but, tout le monde nous di­sait que c’était une bonne idée mais que ça n’al­lait pas te­nir. Au­jourd’hui, on voit que c’est très peu dé­gra­dé et que ça sus­cite beau­coup de cu­rio­si­té ! » Si, pour le mo­ment, ro­ma­rin, tu­lipes et autres blettes poussent dans une joyeuse anar­chie, cha­cun pou­vant plan­ter les germes de son choix, l’heure est à l’or­ga­ni­sa­tion. Ini­tiée au fee­ling par une poi­gnée de pas­sion­nés, l’aven­ture s’ins­crit de­puis cet hi­ver dans un cadre as­so­cia­tif. Des dé­marches se­raient éga­le­ment en train d’être faites en mai­rie pour « of­fi­cia­li­ser » le jar­di­nage de cette di­zaine de bé­né­voles. Car Ca­rine Che­vrier n’en doute pas, son pro­jet doit s’en­ra­ci­ner. « À Pa­ris, l’agri­cul­ture ur­baine est très dé­ve­lop­pée. Ici, il n’y a presque rien… », sou­pire cette agro­nome de for­ma­tion. Elle ne compte d’ailleurs pas s’ar­rê­ter là. « On a dé­jà plan­té des ro­siers et des chry­san­thèmes. Dans un pre­mier temps, l’idée est de se­mer fleurs et lé­gumes sur la moi­tié des plates-bandes du square. »De quoi don­ner la ba­nane à Au­drey Bour­lier, vi­vant dans un im­meuble du coin. « Ce mor­ceau de cam­pagne à la ville, ça rend le parc plus vi­vant. Et en plus, il y a moins de squat­ters ! » À cha­cun son her­ba­cée.

(Pho­tos Frank Mul­ler)

Les pe­ti­tous ont pu plan­ter leurs graines pré­his­to­riques dans le der­nier car­ré du jar­din, inau­gu­ré cet au­tomne. Sans pes­ti­cides bien sûr...

Il pa­raît que cer­taines graines ont connu les di­plo­do­cus...

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.