On peut me­su­rer la qua­li­té de l’air sur son smart­phone

Var-Matin (Grand Toulon) - - Métropole -

En marge de la ma­ni­fes­ta­tion, Mi­chel Pierre a pré­sen­té son tout nou­veau cap­teur connec­té de la qua­li­té de l’air. Le prin­cipe? Un dé­tec­teur gros comme une pince à linge, fa­bri­qué par une start-up fran­çaise aux Etats-Unis (Plume Labs), en­re­gistre les émis­sions de gaz à ef­fet de serre au­tour de vous. Re­lié à une ap­pli­ca­tion pour smart­phone, il in­forme en temps réel des par­ti­cules fines (oxyde d’azote...) que vous res­pi­rez. « Vous voyez cette ligne rouge ? Eh bien j’étais sur le bou­le­vard de Stras­bourg... », alerte le vice-pré­sident de Union dé­par­te­men­tale pour la sau­ve­garde de la vie, de la na­ture et de l’en­vi­ron­ne­ment, en poin­tant les consé­quences du tra­fic rou­tier in­tense. « Le but est de ré­duire la pol­lu­tion, c’est im­por­tant », re­lève-t-il, en pré­ci­sant qu’il compte sol­li­ci­ter la mé­tro­pole pour en ins­tal­ler « un peu par­tout ». Son équa­tion est simple : en­voyer le maxi­mum de don­nées per­met­tra d’éta­blir une car­to­gra­phie. Prix d’achat : de  à  eu­ros. Pour tout ren­sei­gne­ment, en­voyer un e-mail à : mi­chel.pierre@ac­te­ner­gies.net

Mi­chel Pierre pré­sente le cap­teur connec­té.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.