Des chats qui ont du chien

Jus­qu’à ce soir, 250 fé­lins sont les am­bas­sa­deurs de l’ex­po­si­tion fé­line in­ter­na­tio­nale au pa­lais du com­merce et de la mer. Une cen­taine d’éle­veurs pas­sion­nés de la ré­gion et de Corse sont réunis

Var-Matin (Grand Toulon) - - Métropole - CA­THE­RINE PONTONE

Vous avez un coup de blues, avez en­vie de ron­ron thé­ra­pie en ce di­manche de no­vembre, his­toire de re­par­tir du bon pied pour la se­maine. Alors pour­quoi ne pas fran­chir le seuil du Pa­lais du com­merce et de la mer ? De­puis hier, et jus­qu’à ce soir, plus d’une cen­taine d’éle­veurs pas­sion­nés de la ré­gion Pa­ca, mais aus­si ve­nus de Corse et de Pa­ris y exposent les plus beaux chats de race. 250 ma­tous, am­bas­sa­deurs de l’ex­po­si­tion fé­line in­ter­na­tio­nale, «tous nés en France et en­re­gis­trés au Loof (livre des ori­gines of­fi­cielles fran­çaises) », pré­cise la pré­si­dente, Ma­rie-Ch­ris­tine Pi­lot-La­marque, se cô­toient sans sor­tir leurs griffes, se laissent par­fois ca­res­ser avec l’ac­cord de leur maître éle­veur, ou se font ad­mi­rer sans mo­dé­ra­tion, bien con­for­ta­ble­ment ins­tal­lés dans leur couf­fin. Ce n’est pas le re­gard ex­pert de cinq juges dont deux ve­nus spé­cia­le­ment de Bel­gique qui a ti­tillé leur lé­gen­daire zé­ni­tude. Pour en sa­voir plus sur le ca­rac­tère de ces boules à poils, et leur pe­di­gree - Ben­gal, Rag­doll, Bom­bay, Char­treux, Nor­vé­gien, Per­san, Sa­cré de Bir­ma­nie ou en­core le très à la mode Main Coon... les vi­si­teurs peuvent al­ler ca­res­ser dans le sens du poil les éle­veurs, ra­vis d’échan­ger. Et aus­si, de cas­ser les idées re­çues sur les chats de race. « Non, ils ne sont pas plus fra­giles que les autres chats», ras­sure Ti­phaine Fa­vere, éle­veuse d’abys­sins chez Aby­style à Cagne sur Mer. Bien confi­nés à la mai­son, ils sont,aus­si, ré­pu­tés pour ado­rer les con­tacts avec les hu­mains, à l’exemple du Sel­kirk rex (le mot « rex » dé­si­gnant tout chat fri­sé), et na­tif du Mon­ta­na aux ÉtatsU­nis, pré­sen­té par Ch­ris­tine Cam­pin de La Chat­te­rie des Ter­ra de Ca­toun, ve­nu de Contes. Autre ra­re­té à ne pas man­quer le chat des pha­raons, le Mau égyp­tien de la chat­te­rie de Ga­la­drhim aux cô­tés de son voi­sin, le Ben­gal, fier­té de Lo­li­ta et Fa­bienne qui tra­vaillent avec des li­gnées de Rus­sie et d’An­gle­terre. « Plus po­sé, plus sen­sible », ce chat non hy­bride aux taches et ran­gées na­tu­relles, sui­vra, peut-être, les traces de son pa­pa, pri­mé à l’ex­po­si­tion fé­line tou­lon­naise, il y a quatre ans, à l’âge de six mois. Mais il fau­dra at­tendre ce soir pour connaître le plus beau chat du Sa­lon. Au­jourd’hui de 10 h à 18 h 30. En­trée : 7 eu­ros ; 5 eu­ros pour les 6-12 ans et gra­tuit pour les moins de 5 ans.

(Pho­tos Va­lé­rie Le Parc)

Le Mau Égyp­tien, le chat des pha­raons...au scot­tish fold aux oreilles pliées...

Un scot­tish fold aux oreilles cou­pées.

Le Rag­doll aux yeux bleus en­voû­tants

Le Sphynx, An­tares,  ans des Ama­zones d’Azur.

Fan­ny Fo­res­ti et son Ben­gal de  mois.

Un char­treux de la chat­te­rie des Lu­du Glaz

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.