Quelques «Zem­mou­re­ries» du Des­tin fran­çais, au fil des pages…

Var-Matin (Grand Toulon) - - Var -

Uni­ver­sa­lisme

: « La fin des uni­ver­sa­listes est simple : on exalte la Ré­pu­blique pour mieux se dé­les­ter de la France. On se drape dans les ori­peaux de l’État de droit pour s’in­ter­dire toute po­li­tique qui ne soit pas sou­mise au juge et aux normes qu’il a ti­rées de la Dé­cla­ra­tion des droits de l’homme. »

: « Pour jus­ti­fier leurs at­taques meur­trières sur le sol fran­çais en 2015, les pro­pa­gan­distes du Ca­li­fat is­la­mique son­nèrent l’heure de la re­vanche contre les “croi­sés”. Cette ap­pel­la­tion fit sou­rire nos es­prits laï­ci­sés et in­cré­dules. Nous avions tort. »

: « Le Roi-So­leil se­ra avec Na­po­léon le der­nier homme d’État fran­çais à te­nir

Les «Croi­sés» His­toire

la dra­gée haute à la fi­nance. À im­po­ser la loi du po­li­tique, de l’État, à l’ar­gent et au com­merce. »

Vol­taire et de Fu­nès !

: « Vol­taire est un de Fu­nès let­tré, un de Fu­nès en ma­jes­té (...) De Fu­nès pou­vait tout jouer. Vol­taire pou­vait tout écrire, poé­sie, tra­gé­die, ro­man, conte, es­sai po­li­tique, ré­cit his­to­rique ou épo­pée. Le per­son­nage in­car­né par Louis de Fu­nès, avec un gé­nie co­mique in­com­pa­rable, tra­dui­sait l’avè­ne­ment, dans la France pom­pi­do­lienne, d’une nou­velle bour­geoi­sie, avide et bru­tale, amo­rale et cy­nique, pres­sée de faire for­tune et de par­ve­nir. »

: « Les juges sont par­mi les per­son­nages les plus contro­ver­sés de notre

Les juges

temps. Les plus mé­dia­ti­sés aus­si. Les plus vé­né­rés. Il y a les pe­tits et les grands juges. (...) Mais, au-de­là de leurs dif­fé­rences et de leurs di­ver­gences, ils sont aux yeux de notre époque éna­mou­rée les ga­rants de “l’État de droit”, qui est de­ve­nu dans le lan­gage com­mun sy­no­nyme à la fois de la dé­mo­cra­tie et de la li­ber­té. On a même vu lors de la der­nière cam­pagne pré­si­den­tielle, à l’en­contre de toutes les tra­di­tions dé­mo­cra­tiques et de tous les prin­cipes de sé­pa­ra­tion des pou­voirs, des ma­gis­trats mettre en exa­men le fa­vo­ri de l’épreuve, quitte à in­fluer de ma­nière dé­ci­sive sur le sort fi­nal de l’élec­tion. »

: « Il est le der­nier. Le der­nier des géants.

Cle­men­ceau

Le der­nier des fils de la Ré­vo­lu­tion (...) Le der­nier à avoir sau­vé la “pa­trie en dan­ger”. Même les mo­nar­chistes ad­mi­raient ce ré­pu­bli­cain in­trai­table ; même les ca­tho­liques fi­nirent par louer ce bouf­feur de cu­rés. Il fut le “Père de la vic­toire”. Le “Tigre”. Cette guerre avait été sa guerre; cette vic­toire, sa vic­toire.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.