La pre­mière pierre du ca­si­no est po­sée

Le maire, l’ar­chi­tecte et les fu­turs ges­tion­naires ont pro­fi­té hier d’une pe­tite cé­ré­mo­nie pour se fé­li­ci­ter de l’ou­ver­ture pro­chaine du ca­si­no de Sanary... en­core et tou­jours dé­crié par cer­tains

Var-Matin (La Seyne / Sanary) - - La Une - J. P. jpoillot@ni­ce­ma­tin.fr

Une pre­mière pierre, et pas n’im­porte la­quelle, a été po­sée hier à Sanary. Celle du fu­tur ca­si­no, sur le ter­rain du Co­lom­bet. Sym­bo­lique, le mo­ment. Pas tant parce que les tra­vaux ont en fait dé­jà com­men­cé, de­puis sep­tembre (nos pré­cé­dentes édi­tions), ou parce que le groupe Vi­kings Ca­si­nos a choi­si un ven­dre­di 13… mais sur­tout : « C’est là, l’abou­tis­se­ment d’une pro­cé­dure qui a du­ré 15 ans », a sa­vou­ré le maire, Fer­di­nand Bern­hard, au mi­cro. Avant d’iro­ni­ser : «Je­suis d’au­tant plus content que, juste à cô­té, les tra­vaux de l’échan­geur ont dé­bu­té, et que, dans quelques se­maines com­men­ce­ront ceux du pont sur la Reppe : ça fait juste 28 ans que je les at­tends ! Donc, vous voyez, 15 ans, c’est re­la­ti­ve­ment court, dans un pays où l’ad­mi­nis­tra­tion passe son temps à com­pli­quer les choses. Et quand elle n’y ar­rive pas toute seule, a-t-il pour­sui­vi, ce sont des per­sonnes qui em­pêchent le pays d’avan­cer ».

Les   m de roche ex­traite réuti­li­sés sur site

L’ar­chi­tecte, Her­vé Cha­mar­ty,

a lui in­sis­té sur la « qua­li­té ar­chi­tec­tu­rale » d’un pro­jet qui, a-t-il cru com­prendre, a « sus­ci­té beau­coup de ré­flexions et d’in­ter­ro­ga­tion

» : «Sur le ter­ras­se­ment d’abord: les mon­tagnes de roches ex­traites, 17000 m3 au to­tal, se­ront in­té­gra­le­ment réuti­li­sées sur ce site : pour le bas­sin de ré­ten­tion, pour les re­liefs ac­com­pa­gnant les par­kings et en fi­ni­tion de la par­tie vé­gé­tale, pour re­cons­ti­tuer ce qui était à l’ori­gine. » Quant à l’in­té­gra­tion pay­sa­gère : « On au­ra sur les fa­çades des pa­re­ments de pierre de même na­ture que le sol d’ici : même cou­leur, même pierre cal­caire, pour don­ner l’im­pres­sion que votre ca­si­no sort du sol.» Sans ou­blier une toi­ture-ter­rasse vé­gé­ta­li­sée

et des pan­neaux en bois rouge sur une par­tie du bâ­ti­ment qui de­vraient seoir à mer­veille à l’ar­riè­re­plan, com­po­sé de pins pa­ra­sols. La hau­teur se­ra com­prise entre 5 et 7,50 m. « On com­pare en­core sou­vent les ca­si­nos à des lieux de per­di­tion, a conclu l’ar­chi­tecte, mais ce sont au­jourd’hui de vé­ri­tables lieux de vie. » Si tout va bien, le pu­blic pour­ra s’en as­su­rer le 1er no­vembre 2018, pour l’ou­ver­ture.

(Pho­to J. P.)

Le fu­tur pré­sident du ca­si­no de Sanary Sté­phane Hour­cas­ta­gnou, l’ar­chi­tecte Her­vé Cha­mar­ty et le maire, Fer­di­nand Bern­hard posent avec ap­pli­ca­tion la pre­mière pierre de l’éta­blis­se­ment, au mi­lieu du ter­rain dé­cais­sé, au Co­lom­bet. A leur gauche, Lae­ti­tia Le Borgne, fu­ture char­gée de clien­tèle.

(Pho­to DR)

Le bâ­ti­ment tel qu’ima­gi­né par l’ar­chi­tecte.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.