La route du Sel tou­jours fer­mée après les in­tem­pé­ries

Var-Matin (La Seyne / Sanary) - - Aire Toulonnaise -

Fer­mée à la cir­cu­la­tion de­puis lun­di en rai­son des fortes pluies, la route du Sel se­ra en­core inac­ces­sible ce mer­cre­di. En ef­fet, au vu des condi­tions mé­téo­ro­lo­giques annoncées ce jour, la Ville a pris la dé­ci­sion de main­te­nir l’in­ter­dic­tion de cir­cu­la­tion sur l’axe rou­tier. Tou­ché ce lun­di par des vagues de sub­mer­sion à la suite de l’épi­sode cli­ma­tique mé­di­ter­ra­néen, l’axe re­liant l’Al­ma­narre à la pres­qu’île de Giens est for­te­ment dé­gra­dé. De grosses quan­ti­tés de sable et des po­si­do­nies jonchent le bi­tume comme ont pu s’en rendre compte des pro­me­neurs qui ont pro­fi­té des éclair­cies pour ar­pen­ter les lieux. La route du Sel se­ra of­fi­ciel­le­ment fer­mée pour l’hi­ver à par­tir du lun­di 5 no­vembre. Rou­vri­ra-t-elle d’ici là ? Ce­la dé­pen­dra sans doute de la mé­téo. Par ailleurs, un ba­teau s’est échoué sur la plage suite aux in­tem­pé­ries de lun­di. Son ancre se se­rait rom­pue alors qu’il était au mouillage à la Ma­drague. Une ve­dette tout temps de la So­cié­té na­tio­nale de sau­ve­tage en mer (SNSM) et leur se­mi-ri­gide ba­sé à Car­quei­ranne ont « désen­choué » le ba­teau hier. Une in­ter­ven­tion à la de­mande et aux frais du pro­prié­taire. L’opé­ra­tion a du­ré cinq heures, avec l’in­ter­ven­tion d’une trac­to­pelle. Le ba­teau, vic­time d’une voie d’eau, a été ra­me­né au port de la com­mune pour être mis à l’abri sur une aire de ca­ré­nage.

(Pho­to V.L.P.)

Hier, les pro­me­neurs ont dé­cou­vert une route du Sel en­tiè­re­ment re­cou­verte par en­droits de sable et de po­si­do­nies.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.