La phrase

Var-Matin (La Seyne / Sanary) - - Sports -

“J’ai été ter­ri­ble­ment se­coué par cette nou­velle. C’était un homme bon, qui avait tou­jours une pa­role po­si­tive pour cha­cun. Il ve­nait dans le ves­tiaire uni­que­ment pour dis­pen­ser des gen­tillesses, ja­mais pour vous re­pro­cher quoi que ce soit [...] C’était un homme tou­ché par la grâce, tou­jours joyeux, avec un éter­nel sou­rire qui éclai­rait son vi­sage, et il ren­dait meilleur tous ceux qu’il ap­pro­chait. ”

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.