Tra­vaux au CO­SEC : Ai­mé Gar­nier dit tout

Construit à la fin des an­nées 1980, le bâ­ti­ment de la rue des Mines ne peut plus ac­cueillir des uti­li­sa­teurs tou­jours plus nom­breux. Une salle va être amé­na­gée

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Cogolin - PRO­POS RE­CUEILLIS PAR DI­DIER ZAITOUN dzai­toun@ni­ce­ma­tin.fr

La dé­li­bé­ra­tion a été ap­prou­vée jeu­di par le conseil mu­ni­ci­pal. Et le maire l’a rap­pe­lé à la fin de la séance : « Nous al­lons pro­cé­der à l’agran­dis­se­ment du Co­sec afin de per­mettre aux as­so­cia­tions d’avoir da­van­tage de place, a en ef­fet pré­ci­sé MarcE­tienne Lan­sade. Car les as­so­cia­tions de cette ville ne sont pas à la fête, vu l’état dans le­quel les a lais­sé l’an­cienne mu­ni­ci­pa­li­té... » Le dos­sier de cette ex­ten­sion a no­tam­ment été confié à Ai­mé Gar­nier, qui di­rige le ser­vice ani­ma­tions de la ville mais qui a éga­le­ment pris en charge la dé­lé­ga­tion des sports de­puis le dé­part de Pas­cal Cor­dé (lire éga­le­ment ci-des­sous). Il nous ex­plique les rai­sons de cette dé­ci­sion.

Quelles sont les mo­ti­va­tions qui ex­pliquent les tra­vaux du Co­sec ? Construit à la fin des an­nées , ce bâ­ti­ment est de­ve­nu trop exi­gu. Nous avons de plus en plus d’adhé­rents ou li­cen­ciés à Co­go­lin et c’est une vé­ri­table sa­tis­fac­tion. Mais le gym­nase et la salle de La Cau­quière sont au­jourd’hui lar­ge­ment oc­cu­pés. Nous avons donc dé­ci­dé de réa­li­ser une ex­ten­sion du gym­nase “le Co­sec”. Pour sa­tis­faire nos spor­tifs et pou­voir leur pro­po­ser un bon ac­cueil. C’était le choix le plus ju­di­cieux.

En quoi vont consis­ter ces tra­vaux ? Une nou­velle salle d’en­vi­ron m² va voir le jour très pro­chai­ne­ment à l’ar­rière du bâ­ti­ment. Cette ex­ten­sion se fe­ra cô­té sud, un es­pace non ex­ploi­té jusque-là. Il s’agi­ra d’une salle dont l’usage po­ly­va­lent per­met­tra de ré­pondre ponc­tuel­le­ment aux be­soins des uti­li­sa­teurs.

Le but est de dé­ga­ger da­van­tage d’es­paces pour les com­pé­ti­tions? Pas uni­que­ment. Nous en­ten­dons pro­po­ser de mul­tiples ani­ma­tions spor­tives sous forme de ras­sem­ble­ments spor­tifs diurnes et noc­turnes, des soi­rées de ga­la, des évé­ne­ments, des spec­tacles. Mais nous comp­tons éga­le­ment ac­cueillir des équipes pro­fes­sion­nelles ou en­core pro­po­ser de nou­velles dis­ci­plines.

Au­jourd’hui ad­joint aux Sports, que comp­tez-vous ap­por­ter d’in­no­vant dans la po­li­tique mu­ni­ci­pale dans ce do­maine? De­puis que j’ai re­pris le ser­vice des Sports, nous tra­vaillons avec l’en­semble des équipes pour ap­por­ter de nou­veaux pro­jets. Nous sommes main­te­nant deux ad­joints à cha­peau­ter cette dé­lé­ga­tion. Re­né Le­via­vant, ré­cem­ment nom­mé ad­joint dé­lé­gué aux as­so­cia­tions spor­tives, et moi même, nou­vel ad­joint dé­lé­gué aux sports.

Vous vous ap­puyez éga­le­ment sur le ser­vice des sports? Bien en­ten­du! Nous tra­vaillons en étroite col­la­bo­ra­tion avec Ch­ris­tophe Tour­tin, chef de ser­vice, et tous les agents, à qui je trans­mets d’ailleurs toute ma re­con­nais­sance car ce sont des agents très in­ves­tis. Ce ser­vice ne de­mande qu’à être boos­té et nous al­lons nous y at­te­ler. Sport et ani­ma­tion vont de pair? Je le crois. Au-de­là du sport, il y a la no­tion d’édu­ca­tion, de loi­sir, de par­tage, c’est pour­quoi nous nous di­ri­geons sur un vé­ri­table ac­com­pa­gne­ment de nos as­so­cia­tions et des spor­tifs co­go­li­nois.

(Pho­to D. Z.)

« De­puis que j’ai re­pris le ser­vice des Sports, nous tra­vaillons avec l’en­semble des équipes pour ap­por­ter de nou­veaux pro­jets. »

(Re­pro DR)

En bleu, le pro­jet d’ex­ten­sion du Co­sec.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.