Un plan pour ré­duire les risques dans le port

Un tout nou­veau plan de sau­ve­garde a été pré­sen­té lors du conseil por­tuaire. Il est des­ti­né à pré­ve­nir et à gé­rer les si­tua­tions de crise telles que les pol­lu­tions

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sainte-Maxime - CH­RIS­TIANE GEORGES cgeorges@ni­ce­ma­tin.fr

Quatre cents litres d’hy­dro­car­bures répandus sur le plan d’eau : un sou­ve­nir de triste mé­moire pour les Maxi­mois. Si l’in­ci­dent, sur­ve­nu en juin 2014, avait pu être maî­tri­sé ra­pi­de­ment, il avait eu pour consé­quence la fer­me­ture de la plage du centre-ville pen­dant trois jours « Une si­tua­tion que nous ne vou­lons plus re­vivre » ex­plique l’ad­joint à l’en­vi­ron­ne­ment Pa­trice Ama­do.

Pol­lu­tion, in­cen­die, nau­frage

Pour faire face à ce genre de dan­ger, mais aus­si pour co­or­don­ner la prise en charge de la sé­cu­ri­té des per­sonnes, des biens et de l’en­vi­ron­ne­ment sur le Do­maine Pu­blic Ma­ri­time, un plan de sau­ve­garde por­tuaire a été mis en place. Un do­cu­ment éta­bli dans le même es­prit que ce­lui émis après les inon­da­tions et« qui in­té­gre­ra le plan glo­bal de sau­ve­garde com­mu­nale » a pré­ci­sé le maire Vincent Mo­risse. Le prin­cipe du plan est la mise en place ra­pide et la co­or­di­na­tion des se­cours, face à une si­tua­tion ac­ci­den­telle grave telle que pol­lu­tion, in­cen­die ou ex­plo­sion et nau­frage. Ain­si, en cas de dé­clen­che­ment du plan, un PC crise du port se­ra mis en place à la vi­gie de la ca­pi­tai­ne­rie avec tout l’équi­pe­ment né­ces­saire, dont une ligne té­lé­pho­nique dé­diée(1). Deux points de ras­sem­ble­ment des moyens sont pré­vus : le pre­mier sur le quai Leon-Con­droyer et le se­cond sur la pro­me­nade Si­mon-Lo­rière. Les vic­times, quand à elles, se­ront ac­cueillies au sa­lon de la ca­pi­tai­ne­rie.

Ma­noeuvre gran­deur na­ture

En conclu­sion, avec ce plan, la ville dé­fi­nit des pro­cé­dures d’in­ter­ven­tions adap­tées à chaque risque po­ten­tiel. Elles se­ront évi­dem­ment mises à jour ré­gu­liè­re­ment. Der­nier point, une ma­noeuvre gran­deur na­ture va avoir lieu fin juin pour éva­luer en condi­tion réelle la mise en place des se­cours, en cas d’in­cen­die d’un ba­teau avec une tren­taine de pas­sa­gers à bord. Réa­li­sée à la de­mande des ba­teaux verts, cette opé­ra­tion avait été ini­tiée l’an der­nier, avec une qua­ran­taine de sa­peurs-pom­piers mo­bi­li­sés : « Le but est d’éva­luer la ré­ac­ti­vi­té des se­cours ex­té­rieurs » a pré­ci­sé Pa­trice Ama­do. « On l’a fait l’an­née der­nière et il y avait des choses à amé­lio­rer. On es­père, cette fois, faire un sans-faute » a-t-il ajou­té. Ce plan de sau­ve­garde en­core en pro­jet, se­ra pré­sen­té au pro­chain conseil mu­ni­ci­pal pour va­li­da­tion, avant d’être ren­du pu­blic. 1. PC crise du port : 04.94.96.29.05.

(Pho­to ar­chives C. D.)

Une si­mu­la­tion d’in­cen­die de ba­teau avait eu lieu l’an der­nier.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.