La fo­rêt va­roise en quête de va­lo­ri­sa­tion

Lors de son as­sem­blée gé­né­rale, le syn­di­cat des pro­prié­taires fo­res­tiers syl­vi­cul­teurs du Var a évo­qué hier de nou­veaux dé­bou­chés, en par­ti­cu­lier avec la nor­ma­li­sa­tion du pin d’Alep pour la construc­tion

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Var - C. MARTINAT cmar­ti­nat@var­ma­tin.com

Gé­rer du­ra­ble­ment la fo­rêt va­roise et la va­lo­ri­ser, c’est l’ob­jec­tif du syn­di­cat des pro­prié­taires fo­res­tiers syl­vi­cul­teurs du Var. Il réunis­sait, hier ma­tin à Collobrières, son as­sem­blée gé­né­rale an­nuelle. «Nous sommes au­jourd’hui 950 adhé­rents re­pré­sen­tant 60 000 des 280 000 hec­tares de la fo­rêt pri­vée va­roise, qui couvre elle-même la moi­tié du dé­par­te­ment», ex­pli­quait son pré­sident, Fré­dé­ricGeorges Roux, sans ca­cher son sou­hait de voir adhé­rer en­core plus de pro­prié­taires fo­res­tiers.

De nou­velles aides pour les adhé­rents

À ses adhé­rents, le syn­di­cat four­nit de mul­tiples ser­vices. Il a ain­si, l’an pas­sé, ré­di­gé des contrats stan­dards des­ti­nés à la vente de bois sur pied, pour ai­der les pro­prié­taires fo­res­tiers ven­deurs à se pro­té­ger. Fré­dé­ric-Georges Roux a aus­si évo­qué la pos­si­bi­li­té pour ses adhé­rents de faire fi­nan­cer leurs tra­vaux fo­res­tiers avec des fonds is­sus des com­pen­sa­tions obli­ga­toi­re­ment ver­sés lors d’un dé­fri­che­ment. Le syn­di­cat met en re­la­tion ceux qui dé­frichent et ceux qui peuvent pro­fi­ter des aides qui en dé­coulent.

Nou­veaux dé­bou­chés pour la fi­lière

Par­mi les prin­ci­paux points abor­dés lors de cette réunion, si­gna­lons aus­si la créa­tion, en 2015, d’une as­so­cia­tion in­ter­pro­fes­sion­nelle ré­gio­nale du bois dont l’ob­jec­tif se­ra de dé­ve­lop­per l’uti­li­sa­tion du bois sous toutes ses formes en re­cher­chant de nou­velles pistes de va­lo­ri­sa­tion. L’une d’entre elles est dé­jà à l’étude et vise à ob­te­nir la nor­ma­li­sa­tion du pin d’Alep pour per­mettre son uti­li­sa­tion comme ma­té­riau de construc­tion.

Vi­gi­lance sur deux points

En­fin, Fré­dé­ric-Georges Roux a abor­dé deux points qui re­tiennent l’at­ten­tion du syn­di­cat. «La Di­rec­tion dé­par­te­men­tale des ter­ri­toires et de la mer car­to­gra­phie ac­tuel­le­ment tous les cours d’eau et nous fai­sons un gros tra­vail de sui­vi et de dé­fi­ni­tion avec eux pour évi­ter un jour que les pro­prié­taires fo­res­tiers se re­trouvent avec des contraintes in­sup­por­tables », a-t-il ex­pli­qué. Le syn­di­cat veille aus­si à dé­fi­nir « des re­la­tions contrac­tuelles mieux équi­li­brées » avec les in­dus­triels consom­ma­teurs de bois. Les mo­dèles de contrats de vente sur coupe pro­po­sés par le syn­di­cat contri­buent d’ailleurs à cet ob­jec­tif. Ils sont dis­po­nibles sur son site In­ter­net: www.fran­syl­va-paca.fr/wp

(Pho­to H. A.)

Les adhé­rents du syn­di­cat des pro­prié­taires fo­res­tiers syl­vi­cul­teurs du Var se sont re­trou­vés hier pour leur as­sem­blée gé­né­rale à Collobrières, où ils ont été ac­cueillis, avec leur pré­sident Fré­dé­ric-Georges Roux, par le maire Ch­ris­tine Am­rane.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.