Pour­quoi les mo­dèles dits bio-ins­pi­rés se­ront une ré­vo­lu­tion pour l’ave­nir de la mé­de­cine

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Santé -

Pour ses pro­chaines Ré­vo­lu­tions mé­di­cales, Re­né Fryd­man offre la pa­role à Xa­vier Gi­drol, di­rec­teur des la­bo­ra­toires Bio­mics (CEA), et Si­go­lène Meil­hac (pho­to ci-contre), di­rec­teur du la­bo­ra­toire mor­pho­gé­nèse du coeur à l’Ins­ti­tut Pas­teur et à l’Ins­ti­tut Ima­gine. Ces té­moins des nou­velles pistes de re­cherche ex­pli­que­ront com­ment la mé­de­cine de de­main pour­ra bé­né­fi­cier de mo­dèles d’études plus per­ti­nents pour l’hu­main que les mo­dèles ani­maux ou les ap­proches jus­qu’ici réa­li­sées. Ces mo­dèles en D dits bio-ins­pi­rés, à par­tir de cel­lules souches (mi­ni-cer­veau, mi­ni-rein...), doivent per­mettre des com­pré­hen­sions nou­velles, un dé­ve­lop­pe­ment de tests de toxi­ci­tés plus per­ti­nents et des cri­blages phar­ma­ceu­tiques plus adap­tés. Les in­vi­tés pren­dront l’exemple de l’ap­pli­ca­tion de ces mo­dèles à l’amé­lio­ra­tion de la com­pré­hen­sion des mal­for­ma­tions car­diaques qui frappent plus de la moi­tié de la po­pu­la­tion.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.