Rompre la ma­lé­dic­tion an­glaise

France-An­gle­terre, voi­là l’af­fiche de la fi­nale de cette édi­tion 2016. Mais les Fran­çais (U20) ne par­ti­ront pas avec la fa­veur des pro­nos­tics face aux An­glais, plus ex­pé­ri­men­tés (U23)

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Sports - AU­RÉ­LIEN RUESTERHOLZ

Face à « l’ogre » an­glais, dixit le sé­lec­tion­neur des Bleuets, Pa­trick Gon­fa­lone, l’équipe de France s’avance sans au­cune pres­sion. Si l’aven­ture de­vait s’ar­rê­ter là, elle se­rait dé­jà plus que réus­sie. Face à des équipes plus âgées, plus mûres, les Bleuets ont fait forte im­pres­sion. Du ca­rac­tère, ils en ont mon­tré, en re­tour­nant no­tam­ment deux ren­contres mal bar­rées. Me­nés deux fois au score (01) face au Mexique et au Ma­li, les par­te­naires du So­cha­lien Tho­mas Ro­bi­net ont à chaque fois trou­vé les res­sources pour ren­ver­ser la va­peur (3-1 face aux Sud-Amé­ri­cains, 2-1fa­ceauxA­fri­cains).De­bon au­gure, à l’heure de se tes­ter face à la sé­lec­tion de Ga­reth Sou­th­gate. La for­ma­tion bri­tan­nique est jus­te­ment­com­po­sée­de­nom­breux joueurs à (dé­jà) forte ex­pé­rience, comme Cha­lo­bah (Naples), Ward-Prowse (Sou­thamp­ton), Ba­ker (Vi­tesse Arn­hem prê­té par Chel­sea), Red­mond (Nor­wich), Cham­bers (Ar­se­nal) ou en­core Lof­tus-Cheek (Chel­sea). Une liste non ex­haus­tive…

Ja­mais deux sans trois ?

Ce “Crunch” n’est pas une nou­veau­té. Dé­jà, en 1991 et 1993, An­glais et Fran­çais bat­taient le fer pour la vic­toire fi­nale. À chaque fois, ce fut une vic­toire bri­tan­nique 1 à 0 (but de Shea­rer en 91, de Flit­croft en 93). Alors, l’An­gle­terre pour un 5e sacre en terres pro­ven­çales, ou la France pour un trei­zième ? Ré­ponse en dé­but de soi­rée.

(Pho­tos L. M. et AFP/Hor­vat)

Le Ren­nais, Sé­bas­tien Salles-La­monge, et les Bleuets peuvent conser­ver leur titre.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.