Après l’es­sence, la grogne so­ciale gagne les trans­ports

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Le gou­ver­ne­ment n’en a pas ter­mi­né avec les mou­ve­ments so­ciaux: après les car­bu­rants, le sec­teur des trans­ports s’ap­prête à vivre une se­maine agi­tée avec des ap­pels à la grève, re­con­duc­tibles, mê­lant re­ven­di­ca­tions in­ternes et op­po­si­tion à la loi Tra­vail. La si­tua­tion s’est amé­lio­rée sur le front des car­bu­rants, avec le dé­blo­cage de la qua­si-to­ta­li­té des dé­pôts pé­tro­liers, mais des per­tur­ba­tions per­durent. « Il y au­ra de l’es­sence » au­jourd’hui dans les sta­tions, a as­su­ré hier le porte-pa­role du gou­ver­ne­ment Sté­phane Le Foll, en sou­li­gnant que l’ap­pro­vi­sion­ne­ment s’amé­liore. En re­vanche, six des huit raf­fi­ne­ries fran­çaises sont tou­jours à l’ar­rêt ou au ra­len­ti, et la grève a été re­con­duite aux ter­mi­naux pé­tro­liers de Mar­seille et du Havre, qui ali­mentent Or­ly et Rois­sy en ké­ro­sène. Le gou­ver­ne­ment a néan­moins im­po­sé un ser­vice mi­ni­mum.

L’Eu­ro de foot en ligne de mire

Mais la mobilisation va sur­tout se concen­trer dans les trans­ports. A la SNCF, où de dé­li­cates né­go­cia­tions in­ternes sur le temps de tra­vail des che­mi­nots entrent dans leur phase fi­nale, les quatre syn­di­cats re­pré­sen­ta­tifs (CGT, Un­sa, SUD Rail, CFDT) ont dé­po­sé des pré­avis de grève re­con­duc­tibles à par­tir de de­main soir. Aux mo­tifs in­ternes, la CGT-Che­mi­nots, pre­mier syn­di­cat, et SUD Rail ont ajou­té l’op­po­si­tion à la loi Tra­vail. Les syn­di­cats es­pèrent pe­ser sur les né­go­cia­tions qui doivent se pour­suivre jus­qu’au 6 juin, à quelques jours du coup d’en­voi, le 10, de l’Eu­ro de foot­ball, dont la SNCF est le trans­por­teur of­fi­ciel. L’Un­sa, deuxième syn­di­cat à la SNCF, juge les pro­po­si­tions de la di­rec­tion « in­suf­fi­santes », et main­tient pour l’heure son pré­avis. Comme la CFDT, elle pren­dra au­joud’hui sa dé­ci­sion pour la suite des évé­ne­ments. Pour les Fran­ci­liens, des dif­fi­cul­tés sont aus­si à pré­voir à par­tir de jeu­di à la RATP, avec un ap­pel à la grève « illi­mi­tée » de la CGT. Le pre­mier syn­di­cat de la ré­gie de­mande la ré­ou­ver­ture des né­go­cia­tions sa­la­riales an­nuelles et le re­trait du pro­jet de loi El Khom­ri. Et Sud-RATP, troi­sième force syn­di­cale, a dé­jà ap­pe­lé à une grève illi­mi­tée à comp­ter du lan­ce­ment de l’Eu­ro « contre la loi Tra­vail » et « la re­mise en cause du sta­tut RATP ». Le tra­fic aé­rien pour­rait aus­si connaître des per­tur­ba­tions, en rai­son d’une grève à la Di­rec­tion gé­né­rale de l’avia­tion ci­vile pré­vue du 3 au 5 juin, pour des re­ven­di­ca­tions pu­re­ment in­ternes. En­fin, dans les ports et docks, la CGT ap­pelle à un ar­rêt de tra­vail de 24 heures jeu­di contre la loi El Khom­ri.

(Pho­to AFP)

La se­maine s’an­nonce agi­tée dans les trans­ports, no­tam­ment à la SNCF ou les quatre prin­ci­paux syn­di­cats (CGT, Un­sa, SUD Rail, CFDT) ont dé­po­sé un pré­avis de grève re­con­duc­tible à par­tir de de­main soir.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.