Dé­so­la­tion dans des vignes de l’Est et du Sud-Ouest après la grêle

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - France -

Dé­so­la­tion ce week-end chez des vi­gne­rons qui ont vu leurs ef­forts rui­nés par la grêle aux quatre coins du pays. Après le gel, ce nou­vel épi­sode laisse au­gu­rer un mil­lé­sime 2016 plus com­pli­qué que ce­lui de 2015, bé­ni des dieux. C’est ven­dre­di, avant même l’alerte aux orages émise par Mé­téo-France, que la grêle a frap­pé dans le Co­gnac, le Cha­blis, le Beau­jo­lais et le Ma­di­ran. «Les feuilles et les grappes sont ha­chées, il n’y a plus que les tiges» car, «avant flo­rai­son», la vigne est «très tendre», se dé­sole Ber­nard Ma­la­bi­rade, vi­ti­cul­teur dans le Ma­di­ran. Et dans les zones tou­chées, «les bois sont tel­le­ment abî­més que c’est même la ré­colte 2017 qui est me­na­cée».

Dé­gâts très ci­blés

Les im­pacts les plus forts se trouvent en Bour­gogne et en Cha­rente. Et les dé­gâts sont très ci­blés : sans doute des mil­liers d’hec­tares dé­truits au­tour de Châ­teau­ber­nard, Jon­zac et Bourg-Cha­rente dans le Co­gnac, cham­pion fran­çais sur le mar­ché mon­dial des spi­ri­tueux. Dans le Gers, en­vi­ron 10 % des ap­pel­la­tions Ma­di­ran et Pa­che­renc, pro­duites sur le même ter­roir, sont concer­nées. Dans le Beau­jo­lais, les dé­gâts se concentrent sur­tout sur l’ap­pel­la­tion Chi­roubles, avec 10 à 15% des vignes très tou­chées ; et dans le Cha­blis, dans la par­tie sud du vi­gnoble.

(Pho­to PQR/La Dé­pêche du Mi­di)

Feuilles et grappes ha­chées, bois abî­més : de nom­breux vi­gnobles ont été du­re­ment tou­chés (ci-des­sus dans le Gers).

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.