Pro­vence Côte d’Azur Events : tous unis pour pro­mou­voir le tou­risme d’af­faires

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L'Economie - K.W.

Avec 160 membres re­pré­sen­tant 1,2 Md de chiffre d’af­faires en 2014 et plus de 6 500 sa­la­riés, Pro­vence Côte d’Azur Events (PCE), le ré­seau dé­dié à la pro­mo­tion de la fi­lière évé­ne­men­tielle en Pro­vence Côte d’Azur, pour­suit sa po­li­tique de dé­ve­lop­pe­ment. « Si l’an­née pas­sée a été en de­mi-teinte d’un point de vue évé­ne­men­tiel en rai­son des at­ten­tats, ex­plique Pierre-Louis Rou­ca­riès, pré­sident de PCE et di­rec­teur gé­né­ral de l’of­fice du tou­risme et des congrès de Man­de­lieu-La Na­poule, l’ac­ti­vi­té a néan­moins été in­tense pour Pro­vence Côte d’Azur Events car cer­tains évé­ne­ments ont été dé­lo­ca­li­sés dans la ré­gion. » Une abon­dance de congrès, de sa­lons pro­fes­sion­nels et de conven­tions d’en­tre­prises que l’on doit aux nom­breuses en­tre­prises de haute tech­no­lo­gie et autres la­bo­ra­toires im­plan­tés sur le ter­ri­toire.

Mobilisation col­lec­tive

En 2015, le ré­seau a or­ga­ni­sé 22 opé­ra­tions – 15 en France et 6 à l’in­ter­na­tio­nal – et ac­com­pa­gné ses membres à tra­vers des ac­tions col­lec­tives. « Nous de­vons co­or­don­ner nos ac­tions, sou­ligne Eric Do­ré, DG du CRT Côte d’Azur et vice-pré­sident de PCE, pour dé­ga­ger une image d’une mobilisation col­lec­tive des ac­teurs pu­blic-pri­vé afin de ras­su­rer le client. En al­lant en­semble sur les Sa­lons sous la ban­nière de Pro­vence et Côte d’Azur, nous aug­men­tons notre vi­si­bi­li­té. » « Et nous of­frons une al­ter­na­tive sur la des­ti­na­tion Sud de la France », sur­en­ché­rit Maxime Tis­sot, pré­sident de l’OT de Mar­seille. Le PCE met aus­si l’ac­cent sur la dé­marche qua­li­té, la RSE et la for­ma­tion, no­tam­ment ini­tiale. « Nous de­vons rap­pro­cher le monde de la for­ma­tion ini­tiale de ce­lui de l’en­tre­prise, re­prend Eric Do­ré. Deux par­te­na­riats – avec Ske­ma So­phia et l’école de Cha­vagne à Cannes – sont en cours. Le 3e est dé­jà fi­na­li­sé avec l’école Es­caet d’Aix-enP­ro­vence. Nous avons lan­cé une étude de mar­ché pour dé­ter­mi­ner s’il est co­hé­rent de créer, en sep­tembre 2017, une li­cence ou un mas­ter en Ren­contres pro­fes­sion­nelles et évé­ne­men­tielles. » L’an­née écou­lée a aus­si vu « la du­rée des ma­ni­fes­ta­tions qui tend à se rac­cour­cir et la ré­cep­tion de plus en plus tar­dive des de­vis. Charge à nous, pro­fes­sion­nels, d’être ré­ac­tifs et de ré­pondre à leurs be­soins. » Ul­time su­jet que suivent at­ten­ti­ve­ment les membres de PCE, l’éco­no­mie col­la­bo­ra­tive « à la fois un atout et un in­con­vé­nient pour le sec­teur tou­ris­tique car tout le monde ne joue pas avec les mêmes règles du jeu. »

(Pho­to K.W.)

Une par­tie des membres du bu­reau : Fa­brice La­vergne, DG de Pa­villon Trai­teur ; Eric Do­ré, DG du CRT Côte d’Azur ; Pierre-Louis Rou­ca­riès, DG de l’OTC de Man­de­lieu-La Na­poule ; Maxime Tis­sot, DG de l’OT de Mar­seille ; Mi­chel Tschann, élu de la CCIR Pro­vence Côte d’Azur et pro­prié­taire des hô­tels Splen­did et Gou­nod à Nice.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.