M2 contre neu­rones

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L'Economie - de Ch­ris­telle Le­febvre wel­co­me­by­le­hub.com

George Ber­nard Shaw a dit : « Si tu as une pomme, que j’ai une pomme, et que l’on échange nos pommes, nous au­rons cha­cun une pomme. Mais si tu as une idée, que j’ai une idée et que l’on échange nos idées, nous

au­rons cha­cun deux idées. » Ima­gi­nez ce que ce prin­cipe vaut lorsque vous met­tez  in­ter­ve­nants face à  en­tre­pre­neurs pen­dant deux jours comme l’a fait Bpi­france mer­cre­di et jeu­di sur l’In­no Gé­né­ra­tion à Pa­ris. Par­mi les (bonnes) idées qui se­couent le co­co­tier éco­no­mique, en voi­ci une qui mé­rite de se pro­pa­ger : en Bre­tagne, un mou­ve­ment d’en­tre­pre­neurs au ser­vice d’autres en­tre­pre­neurs - eh oui des Bre­tons, je sais ! - a lan­cé la pla­te­forme Wel­come. PME et ETI y pro­posent des es­paces de tra­vail, la­bo­ra­toires et ou­tils in­dus­triels mis gra­tui­te­ment à dis­po­si­tion de star­tups au sein de leurs lo­caux. Quel in­té­rêt pour elles ? In­tro­duire l’es­prit jeunes pousses dans leurs lo­caux. Ame­ner des ren­contres à va­leur ajou­tée. Et par­ti­ci­per à l’ir­ri­ga­tion de l’in­no­va­tion sur son ter­ri­toire. Pour la star­tup, c’est car­ré­ment la pos­si­bi­li­té de s’im­plan­ter gra­tui­te­ment en France et par­tout dans le monde où les ETI ont des lo­caux. C’est bé­né­fi­cier de leurs ex­pé­riences et connexions bu­si­ness. In­tel­li­gent cet échange, non? Tel­le­ment lu­mi­neux que Bpi­france a dé­ci­dé de por­ter la pla­te­forme via son hub.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.