Un four­rière au­to­mo­bile pour mettre un frein aux vé­hi­cules gê­nants

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe de Saint-Tropez - S. M. Po­lice mu­ni­ci­pale 149, rue Louis-Mar­tin, Rens. : 04.98.12.68.90 po­lice.mu­ni­ci­pale@la­croix­val­mer.fr .

Une four­rière au­to­mo­bile mu­ni­ci­pale vient d’être mise en place en par­te­na­riat avec la so­cié­té Gal­bu­se­ra & Co, ba­sée à Ca­va­laire, et qui y ra­pa­trie­ra les vé­hi­cules. As­so­ciée à la po­lice mu­ni­ci­pale, elle a pour ob­jec­tif d’en­rayer le pro­blème de vé­hi­cules aban­don­nés sur la voie pu­blique ou en sta­tion­ne­ment gê­nant.

Un ca­rac­tère dis­sua­sif

Oli­vier Rous­sel, chef de poste de la po­lice mu­ni­ci­pale re­vient sur ce choix qui a pour but d’as­su­rer le turn over des vé­hi­cules et de mettre un terme aux quatre-roues aban­don­nés : « La four­rière n’a pas qu’un ca­rac­tère ré­pres­sif. L’ob­jec­tif est de li­bé­rer la voie pu­blique, car des places de par­king sont oc­cu­pées illé­ga­le­ment. Elle ré­sou­dra aus­si le pro­blème des voi­tures ven­touses ou des épaves aban­don­nées par leur pro­prié­taire. La pro­cé­dure pour en­le­ver les vé­hi­cules était longue car nous n’étions pas ha­bi­li­tés à dé­pla­cer et gar­der les vé­hi­cules à l’aban­don. Au­jourd’hui, cette ou­ver­ture nous per­met d’être ra­pi­de­ment ré­ac­tif en cas d’oc­cu­pa­tion illé­gale de l’es­pace pu­blic. » Un mes­sage fort lan­cé à la veille de l’été. Re­né Ca­ran­dante, 1er ad­joint, lui em­boîte le pas : « Cette ini­tia­tive a sur­tout un ca­rac­tère dis­sua­sif ».

(Pho­to S. M.)

As­so­ciée à la po­lice mu­ni­ci­pale, la four­rière a pour ob­jec­tif d’en­rayer le pro­blème de vé­hi­cules aban­don­nés sur la voie pu­blique ou en sta­tion­ne­ment gê­nant.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.