Les Cou­leurs ur­baines vont en­so­leiller La Seyne-sur-Mer

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Détente - D. MARTY

Le fes­ti­val Cou­leurs Ur­baines 2016 va ou­vrir ses portes à La Seyne… pour deux jours pla­cés sous les signes de la di­ver­si­té, de la mu­sique et de la so­li­da­ri­té… Les fes­ti­vi­tés : concerts, DJ set, film et vil­lage as­so­cia­tif d’ar­ti­sans et de créa­teurs.

De la Ja­maïque aux rives de la Mé­di­ter­ra­née

Au pro­gramme, ven­dre­di après-mi­di, la dif­fu­sion du film Uni­ted For Ja­maï­ca au centre so­cial Man­de­la de Berthe. Le film ra­conte l’his­toire de trois jeunes d’Au­bagne, pas­sion­nés de mu­sique reg­gae, par­tis pour dé­cou­vrir la Ja­maïque et qui, au fil du temps, vont nouer des re­la­tions pri­vi­lé­giées avec les ar­tistes et les ha­bi­tants de King­ston... L’équipe de tour­nage se­ra pré­sente pour une ren­contre avec le pu­blic. Place, en­suite en soi­rée, à la mu­sique avec Pa­trice, Max Ro­méo, Deen Bur­bi­go, Taï­ro et Ce­dric B. Vé­ri­table vé­té­ran de la scène reg­gae, Max Ro­meo, chan­teur cha­ris­ma­tique s’il en est, as­su­re­ra le show. Après les suc­cès im­menses à tra­vers le monde de ses hits Chase The De­vil et War In­na Ba­by­lon, Max Ro­meo a fait un re­tour re­mar­qué en 2004 avec A Lit­tle Time For Jah. En­re­gis­tré à Tuff Gong à King­ston, cet al­bum est l’un des meilleurs de Max Ro­meo. Sa­me­di, la scène de l’es­pla­nade de la Ma­rine ac­cueille­ra Che Su­da­ka, The Her­ba­li­ser (DJ set), Ras­pi­gaous, Young Lords, Pa­blo Moses, Dub­ma­tix, LMK, Ra­koon et Hi­gher… Bref, que du lourd ! Par­mi les ar­tistes les plus at­ten­dus de la soi­rée, Pa­blo Moses : un ras­ta au sens pur et strict du terme. Re­belle et ré­vo­lu­tion­naire, il est in­fluen­cé par les plus grands pen­seurs de la conscience noire tels que Mar­cus Gar­vey, Mar­tin Lu­ther King ou en­core Steve Bi­ko. En tant que vé­ri­table ras­ta, Pa­blo se doit de res­ter le plus sin­cère et le plus proche pos­sible de ses convic­tions. Son émo­tion est aus­si au­then­tique qu’en­tière. Les mes­sages de ses dif­fé­rents textes sont uni­ver­sels. Et dans la ca­té­go­rie ar­tistes en­ga­gés, les Hi­gher sont dans la place ! Hi­gher est un groupe com­po­sé de huit jeunes mu­si­ciens bi­be­ron­nés au reg­gae... Mais pas que. Leur uni­vers mu­si­cal s’étend au jazz en pas­sant par le funk, le blues et le ska. Hi­gher s’est fait no­tam­ment re­mar­quer en rem­por­tant le Groun­da­tion Eu­ro­pean Co­ver Cons­test, un concours de mu­sique eu­ro­péen, et en réa­li­sant à Am­ster­dam la pre­mière par­tie de Groun­da­tion, le groupe my­thique de reg­gae-jazz ca­li­for­nien. Par ailleurs, Hi­gher dé­fend de nom­breuses as­so­cia­tions et causes éco­lo­giques, so­ciales et hu­ma­ni­taires.

(Pho­to Mi­guel Char­lo­tiaux)

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.