L’UMIH  vain­queur par k-o contre l’UMIH Var-Est

La struc­ture lo­cale créée par Frédéric Blanc pour mieux re­pré­sen­ter les in­té­rêts des pro­fes­sion­nels du tourisme de l’Est Va­rois se voit fer­mer les portes du syn­di­cat na­tio­nal

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Golfe de Saint-Tropez - P. PLEU

Nous l’an­non­cions hier dans nos pages dé­par­te­men­tales, la rup­ture est ef­fec­tive entre l’Union des mé­tiers de l’in­dus­trie hô­te­lière (UMIH) et sa sec­tion est Var, l’UMIH Var -Est, née dans le golfe de Saint-Tro­pez il y a deux ans et de­mi et pré­si­dée par Frédéric Blanc. Il y a quelques jours, le pré­sident va­rois de l’UMIH et ré­gio­nal, Jean-Pierre Ghi­ri­bel­li, a re­çu une lettre du vice-pré­sident confé­dé­ral Her­vé Be­cam, l’as­su­rant que « le di­rec­toire a pris la dé­ci­sion de ne pas re­con­naître la lé­gi­ti­mi­té et la va­li­di­té » de la can­di­da­ture de l’UMIH Var-Est ». À l’ori­gine du désac­cord fi­nal (car il y en a eu d’autres, ne se­rait-ce que sur la lé­gi­ti­mi­té de la struc­ture et ce, dès l’ori­gine), la non­ré­tro­ces­sion à l’UMIH va­rois (UMIH 83) des co­ti­sa­tions per­çues par l’UMIH Var-Est de­puis sa créa­tion.

Co­ti­sa­tions non ré­tro­cé­dées

140 000 eu­ros, qui au­raient dû, se­lon Jean-Pierre Ghi­ri­bel­li re­ve­nir dans les caisses de l’UMIH83. : «Nous avons eu à dé­fendre des com­mer­çants, hô­te­liers et res­tau­ra­teurs de ce sec­teur. Or, leurs co­ti­sa­tions ne nous sont ja­mais par­ve­nues. Elles ont été col­lec­tées par l’UMIH Var-Est, qui, fai­sant par­tie se­lon son dé­sir de l’UMIH, au­rait dû nous les ré­tro­cé­der. » Et le pré­sident Va­rois de re­ve­nir sur la gé­nèse de la créa­tion de l’UMIH Var-Est. « Frédéric Blanc trou­vait que le syn­di­cat va­rois ne s’oc­cu­pait pas as­sez du Golfe et de l’Est-Var. Il a créé avec d’autres l’UMT (Union des mé­tiers du tourisme) puis a dé­cla­ré vou­loir in­clure cette struc­ture dans l’UMIH. Soit. Mais il fal­lait alors payer les co­ti­sa­tions. Et là, plus rien. Il y a un mois et de­mi, les ins­tances pa­ri­siennes ont dit « stop ». De­puis, c’est Da­mien Rey-Brault (Gas­sin) et Alexandre Du­rand-Viel (La Mes­sar­dière) qui re­pré­sentent l’UMIH dans le Golfe. » Quid alors de l’UMIH VarEst? Frédéric Blanc a sou­li­gné que le groupe a dé­jà re­joint un autre syn­di­cat in­ter­pro­fes­sion­nel : Syn­hor­cat (Syn­di­cat na­tio­nal des hô­te­liers, res­tau­ra­teurs, ca­fe­tiers et trai­teurs), se­cond plus grand syn­di­cat na­tio­nal. Jean-Pierre Ghi­ri­bel­li, joint par nos soins hier se dé­so­lait de cette dé­ci­sion : « D’ici peu, le gou­ver­ne­ment de­vra dé­si­gner ce­lui des syndicats qui se­ra re­pré­sen­ta­tif au­près de lui. Il est cer­tain que c’est l’UMIH qui se­ra dé­si­gné car nous sommes ce­lui qui re­groupe le plus d’adhé­rents et de syndicats pro­fes­sion­nels as­so­ciés. La si­tua­tion pré­sente crée un émiet­te­ment dom­ma­geable au pou­voir de né­go­cia­tion de nos pro­fes­sions. Car ici, il n’est pas ques­tion de «Ghi­ri­bel­li» ou de « Blanc », mais des pro­fes­sion­nels et du tourisme dont le Var est le mo­teur fran­çais. »

As­sem­blée gé­né­rale en juillet

Quel nom pren­dra alors le grou­pe­ment Est-va­rois di­ri­gé par Frédéric Blanc ? Sur­vi­vra-t-il à ce séisme? Nul ne le sait. Tou­te­fois, on sait qu’une as­sem­blée gé­né­rale au­ra lieu ce mois­ci pour pré­sen­ter la nou­velle af­fi­lia­tion et les pro­jets du groupe. La ques­tion est de sa­voir si Frédéric Blanc conser­ve­ra ses troupes d’adhé­rents in­tactes ou si il y au­ra des dé­fec­tions. Af­faire à suivre sous peu.

(Photo C. G.)

Le bu­reau de l’UMIH Var-Est, il y a quelques mois.

Jean-Pierre Ghi­ri­berl­li, pré­sident de l’UMIH.

(Photo P. P.)

Frédéric Blanc, pré­sident de l’UMIH Var-Est.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.