Au vo­lant

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - L'Auto -

Pour ren­ta­bi­li­ser le coût de fa­bri­ca­tion, Fiat s’est trou­vé un al­lié de cir­cons­tance avec Maz­da. Ce Spi­der ita­lien est en fait une adap­ta­tion du road­ster MX-5 ja­po­nais et les deux voi­tures sont as­sem­blées dans la même usine d’Hi­ro­shi­ma. Une as­so­cia­tion dont té­moignent les deux in­té­rieurs stric­te­ment iden­tiques, si ce n’est un lo­go Fiat au centre du vo­lant du spi­der. Du coup, on re­grette ici tout au­tant l’ab­sence de ran­ge­ments. Pas la moindre boîte à gants à bord, et une simple pe­tite trappe peu pra­tique entre les deux uniques pas­sa­gers. Quant au coffre, de 140 litres, même s’il est un peu plus grand que ce­lui du Maz­da, il fe­rait pas­ser une ci­ta­dine pour un mo­no­space. Évi­dem­ment, on ne s’offre pas une telle au­to pour son côté pra­tique ni pour son ha­bi­ta­bi­li­té. Les plai­sirs qu’elle dis­tille sont for­cé­ment égoïstes. Même si l’unique pas­sa­ger pro­fite de la brise, tout est conçu pour le bon­heur de la conduite. L’as­sise ul­tra basse, le vo­lant ul­tra ver­ti­cal et le petit le­vier de vi­tesse au dé­bat­te­ment ul­tra court par­ti­cipent à ce plai­sir. L’ar­chi­tec­ture de l’au­to y est éga­le­ment pour beau­coup. Un équi­libre par­fait, avec une ré­par­ti­tion des poids équi­table et des roues ar­rière mo­trices offrent à ce Spi­der toute son agi­li­té, à la­quelle sont poids réduit contri­bue gran­de­ment (à peine une tonne). Léger, le 124 Spi­der peut donc se pas­ser de trop gros mo­teur. Ain­si, le petit bloc es­sence 1.4 Mul­tiAir de 140 ch suf­fit pour s’au­to­ri­ser de belles al­lures et de bonnes re­lances. Même si l’au­to manque de couple à très bas ré­gime. Ses sus­pen­sions, moins fermes que celles du road­ster Maz­da n’en sont pas pour au­tant moins ef­fi­caces et per­mettent au Spi­der de pré­ser­ver le dos de ses oc­cu­pants, tout en leur ga­ran­tis­sant une te­nue de cap im­pec­cable.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.