Pa­rés au feu

Exer­cice gran­deur na­ture hier face au Cap Taillat pour l’uni­té hé­li­por­tée des pom­piers, lut­tant contre un feu si­mu­lé en mi­lieu es­car­pé en bord de mer.

Var-Matin (Sainte-Maxime / Saint-Tropez) - - Front Page -

Hier ma­tin, une fu­sée de dé­tresse, ti­rée d’une em­bar­ca­tion, s’est dé­por­tée sur le mas­sif fo­res­tier du lit­to­ral et a tou­ché la com­mune de Ra­ma­tuelle, sur le sec­teur de la Tour­raque et de l’Es­ca­let. De nom­breux ap­pels ont si­gna­lé une fu­mée en mi­lieu fo­res­tier. Une di­zaine d’en­gins, ve­nus de tout le Golfe, ont pris po­si­tion sur les sec­teurs de la Tour­raque et de l’Es­ca­let. Le Dé­ta­che­ment d’in­ter­ven­tion hé­li­por­té (DIH) du Var a été sol­li­ci­té, sou­te­nu par deux hé­li­co­ptères bom­bar­diers d’eau, type Écu­reuil, car le sec­teur est in­ac­ces­sible par voie ter­restre... Heu­reu­se­ment, il ne s’agit que d’une si­mu­la­tion. Il fait dé­jà très chaud sur les hau­teurs de La Croix-Val­mer. Le vent souffle sans dis­con­ti­nuer et la vé­gé­ta­tion est par­ti­cu­liè­re­ment sèche pour un 1er juillet. Sous l’au­to­ri­té du ca­pi­taine Delphine Vien­co et de son ad­joint, le lieu­te­nant Jean-Pierre Bian­chi, 14 sol­dats du feu, rom­pus à l’exer­cice, at­tendent le brie­fing. Re­vê­tus de leur te­nue jaune, ils vont en fait par­ti­ci­per à un en­traî­ne­ment des­ti­né à si­mu­ler une in­ter­ven­tion sur un dé­part de feu en mi­lieu in­ac­ces­sible aux moyens ter­restres. Il va fal­loir hé­li­trans­por­ter des cen­taines de mètres de lances mais éga­le­ment des mo­to-pompes et des ré­serves d’eau.

Zone d’em­port

La zone d’em­port (ZE), dé­li­mi­tée sur la piste fo­res­tière des Brouis, sur la com­mune de La Croix-Val­mer, est opé­ra­tion­nelle. Elle est éga­le­ment ca­pi­tale. C’est ici, tan­dis que la tem­pé­ra­ture s’élève en­core, qu’a lieu le brie­fing des personnels au sol, des pi­lotes et de leur équi­page ; c’est là en­core qu’a eu lieu le dé­bar­que­ment du ma­té­riel avec le ca­mion­grue; c’est de­puis cet en­droit en­fin que se­ra gé­ré l’em­port des pa­niers, des bâches à eaux, des mo­tos-pompes et du per­son­nel à bord des hé­li­cos.

Re­tour d’ex­pé­rience

Les deux écu­reuils bleus vont prendre leur en­vol, après avoir sur­vo­lé la zone d’exer­cice une pre­mière fois en trans­por­tant l’en­ca­dre­ment. «Il convient de tes­ter nos personnels, nos ma­té­riels mais éga­le­ment nos pro­cé­dures», pré­cise le ca­pi­taine Vien­co, avant d’em­bar­quer sous haute pro­tec­tion, en fonc­tion des pro­cé­dures. Ve­nus de La Garde-Frei­net, Sain­teMaxime, Saint-Tro­pez, Ca­va­laire ou en­core Co­go­lin, les sol­dats du feu spé­cia­li­sés connaissent leurs consignes. Et leurs rôles. Le ca­pi­taine Serge Deneubourg, chef du centre de Co­go­lin et ré­fé­rent tech­nique DIH, pré­vient : « Si l’équi­page n’est pas OK, pour des rai­sons tech­niques ou en rai­son de la météo, la ma­noeuvre ne se­ra pas im­po­sée.» En re­vanche, si l’exer­cice est concluant, il y au­ra un « dé­brie­fing » à l’is­sue, puis un « comte ren­du » et en­core un « re­tour d’ex­pé­rience ». «Dans le but d’amé­lio­rer en­core nos in­ter­ven­tions en mi­lieux non ac­ces­sibles, nous pla­çons nos personnels dans des condi­tions ex­trêmes. » Des condi­tions que « l’ac­cro­cheur », ap­pré­hende bien lors­qu’il est à hau­teur de pa­tins, sous l’ap­pa­reil, et qu’il fixe les câbles des­ti­nés à l’hé­li­trans­port. Mais l’opé­ra­tion se­ra un suc­cès. Un exer­cice gran­deur na­ture concluant.

Mis­sion dé­li­cate pour l’ac­cro­cheur qui, sous l’hé­li­co­ptère, doit ins­tal­ler les câbles de trans­port. Le pi­lote ne l’a pas en vi­sui. En cas de pro­blème tech­nique, il de­vra « en­coyer » son ap­pa­reil sur la droite.

Newspapers in French

Newspapers from France

© PressReader. All rights reserved.